Carafe à vin remplie de bouchons en liège

Carafer un vin : oui ? non ? Explications

Carafer un vin : oui ? non ? ExplicationsLa carafe à vin est un outil indispensable pour tout amateur de vin

Beaucoup de gens affirment que déboucher un vin quelques heures avant sa consommation améliore les arômes de celui-ci. En réalité, cela a peu d’effet. Car la surface d’échange avec l’air est si faible au niveau du goulot que cela n’aura pratiquement aucune influence sur l’amélioration de la qualité du vin. Mais il existe une solution : la carafe !

Alors faut-il ou non carafer un vin ? Quelles différences entre passage en carafe et décantation ? Comment procéder pour bien carafer un vin ? Voici quelques conseils pour réussir le service de vos vins grâce (ou non) au passage en carafe.

Que faire pour qu’un vin exprime tout son potentiel gustatif ?

La solution est simple : c’est de carafer votre vin. En effet, le contact avec l’air va permettre d’oxygéner votre précieux nectar. Cette oxygénation va permettre une oxydation légère du vin. Cette opération va rendre le vin moins austère, l’assagir pour le rendre plus présentable, assouplir sa charge tannique.

Dans quel cas carafer un vin ?

Vous pouvez pratiquer cette technique pour des vins concentrés mais qui n’ont pas encore atteint leur pleine maturité. Donc des vins puissants (plutôt tanniques) mais jeunes, en somme.
Le carafage peut se pratiquer aussi pour des vins présentant un léger caractère de réduction (en savoir plus sur les arômes de réduction dans les vins).
En principe, une grande majorité de vin acceptera avec bénéfice, un passage en carafe. Peu importe la couleur du vin (on peut passer des vins blancs en carafe surtout si ils ont subi un élevage en barrique), l’important sera sa capacité à supporter l’aération et le contact avec l’oxygène.

Quel type de carafe utiliser ?

La forme de la carafe aura une réelle influence sur l’expression future de votre vin.
Pour un vin jeune et puissant que vous souhaiterez aérer pleinement, choisissez une carafe au fond évasé avec une surface de contact importante.
Pour un vin déjà à son optimum (vins vieux ou vins blancs jeunes frais et fruités) préférez plutôt une carafe qui va limiter les échanges avec l’air, de forme plus verticale.

Combien de temps doit durer le carafage d’un vin ?

Cela est également très variable. Sachez que dans la plupart des cas vous perdrez en qualité au delà de 24 heures. Le plus souvent quelques heures (de 1 à 3) suffiront. Tout dépend du type de vin que vous servez et de son aptitude à supporter l’aération.

Quelle différence entre carafage et décantation d’un vin ?

Eh bien la décantation concerne les vins présentant un léger dépôt et va permettre d’éliminer celui-ci. Mis à part quelques détails, le principe est assez identique. En effet, pour décanter un vin, en plus de la traditionnelle carafe, vous aurez besoin d’une source de lumière (la fameuse bougie permettant de percevoir l’apparition du dépôt dans la bouteille) et éventuellement d’un entonnoir en métal assorti d’un tissu propre (pour éliminer les morceaux de bouchon ou les quelques dépôts qui auraient échappés à votre vigilance).
Attention cependant avec l’entonnoir en métal car celui-ci risque d’augmenter l’oxygénation du vin. Or si le vin est déjà âgé vous risquez de lui faire perdre ses précieux arômes, et ce à jamais !

Dans quel cas faut il éviter de carafer un vin ?

Vous l’avez bien compris, on évitera de carafer un vin trop vieux ou trop léger. En un mot un vin qui ne supportera pas l’aération. En effet, dans ce cas ils risqueront de perdre leurs arômes au contact de l’air.
Si vous devez ouvrir une vieille bouteille (7 ans et plus) et que vous craignez de trop l’oxygéner en essayant de la décanter, vous pourrez la placer verticalement sans la bouger pendant 24 à 48 heures. Tout l’art sera de la servir sans mettre le dépôt en suspension.

Le reste n’est que pratique et maîtrise de soi …

Carafer un vin ou pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *