Vignes Buissonnières 2011

C’est la troisième fois que je participe aux Vignes Buissonnières, manifestation phare organisée par le syndicat des vins du Pic Saint Loup. Et cette année, c’était le domaine de Mortiès qui recevait la manifestation avec un parcours dans la combe de Mortiès, curiosité géologique au pied du Pic Saint Loup.

La Combe de Mortiès vue de la Chapelle de La Figarède
image-3565

La Combe de Mortiès vue de la Chapelle de La Figarède

3200 personnes ont participé sur deux jours à cette balade épicurienne qui mélange plaisir des papilles, dégustation et éveil de l’esprit en ponctuant tout le parcours de citations en relation avec le vin.

Citation de Pline l' class=
image-3566

Citation de Pline l’Ancien

Le menu est signé de Charles Fontes, chef de la Réserve Rimbaud à Montpellier (1 étoile au guide Michelin) et réalisé par le traiteur Laurent Faure du Délice des Princes.

Au menu :

  • Mise en bouche : sur une caponata, olives noires et zestes d’orange, seiches marinées, fougasse au romarin et tomates confites
  • Entrée froide : fraicheur d’avocat et gambas, pamplemousse et fenouil, croustille à l’anis, vinaigrette de mangue et piment d’espelette
Entrée froide aux Vignes Buissonnières 2011
image-3567

Entrée froide – Vignes Buissonnières 2011

  • Entrée chaude : filet de rouget et asperges rôties, émulsion de coquillages (couteau et coque) aux condiments (petits pois frais).
  • Plat chaud : brochette de filet mignon de veau, rognons, lard et piquillos. Pomme de terre fondante, jus de veau persillé et tartine de caviar de tomate.
  • Fromages : un demi pélardon
  • Dessert : framboise en biscuit moelleux aux amandes et citron vert. Sorbet aux fruits rouges, meringue et caramel de vin.

Et côté vin, du bon, du très bon voire du sublime.

Mes accords mets et vins préférés :

En dehors de ces accords mets et vins, j’ai aussi dégusté et apprécié :

  • Simon 2008 de Clos Marie (positionné sur l’entrée chaude) : fruits noirs, intense mais sans lourdeur, équilibré, profond malgré sa jeunesse
  • Le Gouletier 2008 du domaine Chazalon (positionné sur l’entrée chaude) : très friand et croquant, assez atypique pour un rouge de l’appellation Pic Saint Loup
  • Bonne Pioche 2009 du domaine Clavel (positionné sur l’entrée chaude) : aromatique, fruit et garrigue, souple, tannin fins, élégant
  • Tradition 2008 du Mas de Jon (positionné sur le fromage) : joli fruit, souple et facile en bouche
  • Rouge 2007 du domaine Devois du Claus (positionné sur le fromage) : riche, fruits noirs mûrs, velouté

Et une mention toute spéciale à Monsieur Gérard Jeanjean du Mas de Fournel, 81 printemps, qui met à la vente cette année, une cuvée Nombre d’Argent (quasiment 100% mourvèdre) après une cuvée Nombre d’Or 2004 qui est restée mémorable. Cette cuvée n’était pas à la dégustation pour tout le monde car il n’en produit que 2000 bouteilles vendues exclusivement au caveau. J’ai eu l’honneur d’y être invité. Précipitez vous car ce vin est exceptionnel : un nez de violette très prononcé (surprenant non pour un mourvèdre ?), une bouche fine, délicate, qui vous tapisse le palais avec douceur et langueur, des tanins soyeux, une longueur interminable.

Et pour finir au moment du repos après une journée bien remplie, un petit air de jazz vous est distillé …

Orchestre de jazz à la dernière étape des Vignes Buissonnières 2011
image-3568

Orchestre de jazz à la dernière étape des Vignes Buissonnières 2011

pour vous aider à vous laisser aller à la rêverie …

Repos bien mérité et rêverie vinique
image-3569

Repos bien mérité et rêverie vinique

Cette entrée a été publiée dans Actualités le par Sylvain.

One thought on “Vignes Buissonnières 2011

  1. David

    En plein accord avec ce blog sur les accords mets en vin de cette excellente journée, j’ajouterai sur l’entrée froide en sus du Clos des Augustins, le Coteaux Charmes 2009 du Château Lascours qui se mariait bien aux aromates, fenouil et pamplemousse.
    Et sur l’entrée chaude, avec les remarquables Bergerie de l’Hortus 2010 du domaine de l’Hortus et Clos des Bénédictins 2009 du Château La Roque, j’ai note le Blanc 2009 du Domaine de Morties qui m’a paru en accord avec le rouget et ses asperges!
    Heureusement qu’1 km de marche en garrigues sépare chacune de ces 6 étapes de dégustation, cela laisse le temps de se demander comment il est possible de faire autant de saveurs différentes avec seulement quelques cépages de vignes, et au cas où cela ne suffirait pas, la dernière étape permet une réflexion plus personnelle et très intérieure sur le déroulement de la journée.. merci aux jazz et transats..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *