Millésime 2009 : hétérogénéité en Languedoc-Roussillon.

Raisins rouges à maturité

Raisins rouges à maturité

Bien prétentieuse est la personne qui, aujourd’hui, peut assurer avec certitude que le millésime 2009 en Languedoc-Roussillon sera une réussite ou non. En effet, avec à peine plus de la moitié des raisins vendangés, les impressions ne sont que partielles. D’autant plus que certains cépages rouges tardifs (Mourvèdre, Carignan, Cabernet-Sauvignon) ne sont pas encore à maturité. Ses impressions sont notamment basées sur les observations de jus blancs, rosés et rouges encore en fermentation. Cependant, le millésime 2009 dévoile déjà ses premières courbes. Les premières tendances en vinifications montrent de belles choses notamment sur les blancs et rosés qui présentent déjà beaucoup d’arômes fruités. Les jus rouges en fermentation sont gorgés de fruit frais mais les tanins semblent un poil asséchants. Revenons ensemble sur les traits de caractère du millésime 2009.

Des raisins sains mais qui ont manqué d’eau dans certains cas :

La qualité des raisins vendangés est excellente dans la région. Une faible pluviométrie associée à la précaution des vignerons – qui ont traité aux bons moments – ont permis d’éviter la présence trop importante de maladies et d’altérations. C’est un point primordial pour la qualité du futur millésime. Après une période de maturation très courte et accélérée par un mois d’août caniculaire, les tendances actuelles sont au flétrissement des baies de raisins qui – en l’absence de précipitations – manquent d’eau, transpirent et se concentrent. Un millésime à degré élevé est à prévoir pour les vins rouges.

stress hydrique sur vigne

Stress hydrique sur vigne

Des jus en fermentations aromatiques et colorés :

Les caves de vinification seront bientôt pleines de jus en fermentation. Déjà les premières senteurs de fruits exotiques, de cerise, de banane, de rose envahissent les chais de vinification. La dégustation des cuves dévoile beaucoup d’arômes fruités, d’une belle franchise. Cette année la couleur apportée par les raisins rouges ne se fait pas attendre. Les vins rosés sont rapidement colorés. Un constat que l’on fait aussi dans les vignes en pressant dans ses mains une grappe de raisin rouge duquel s’écoule un jus sucré, parfumé et délicatement rosé.

Un manque de souplesse des tanins des raisins rouges :

Conséquence directe de l’excès de chaleur et du manque d’eau, les raisins rouges se retrouvent rapidement avec des concentrations en sucre élevées. Or, comme le sucre se transformera en alcool lors de la fermentation alcoolique (première étape primordiale de la vinification), il est important de suivre sont évolution dans les raisins tout au long de la maturation. Ainsi, le millésime 2009 a induit une croissance rapide et importante de la concentration des sucres. Le tout favorisant une maturité précoce qui n’a pas favorisé la maturation des peaux de raisins et des constituants qui s’y trouvent : les tanins entre autres. Du coup une sécheresse prononcée de ces derniers est à déplorer dans certains cas.

En synthétisant …

Carignan à maturité

Carignan à maturité

Le millésime 2009 est un millésime très hétérogène avec des disparités au niveau du lieu de production, au niveau des cépages et des couleurs (blanc, rouge ou rosé). Plutôt précoce, il est caractérisé par un déficit en eau et un cycle végétatif court. Conséquence directe du manque d’eau, les quantités produites seront vraisemblablement aussi basses qu’en 2008. Dans ces conditions, les blancs et rosés semblent tirés leur épingle du jeu. Quant aux rouges, l’élevage des vins sera primordial. Car si les arômes sont agréables, les tanins semblent un peu durs. Vérifications courant novembre avec la campagne des vins primeurs et dès le début de l’année 2010 pour les autres vins notamment quelques pépites de la boutique Midi-Vin.

Cette entrée a été publiée dans Actualités le par Arnaud.

One thought on “Millésime 2009 : hétérogénéité en Languedoc-Roussillon.

  1. pascaline

    J’ai trouvé votre url sur le site des experts des clés du midi. Vous avez répondu à une de mes questions. Merci d’ailleurs pour la technique de la chaussure afin d’ouvrir une bouteille sans tire bouchon, c’est surprenant en tout cas! J’essaierai à l’occasion 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *