Mon compte-rendu de Millésime Bio 2013 et ses off (1/2)

Millésime Bio = Mondial des vins biologiques

Tout d’abord, il y a eu beaucoup de discussion dans le salon Millésime Bio (le plus grand salon mondial des vins biologiques) sur l’incidence des off sur le salon Millésime Bio. La fréquentation. était encore en hausse (+11% dixit Terre de Vins). Pas mal de vignerons présents dans les off étaient aussi présents à Millésime Bio. Bien sur quelques exposants du salon in rencontrés lors du déjeuner étaient un peu furieux contre cette multiplication.

Mon avis sur la chose : je crois que comme toute bonne symbiose, les deux types de salon (le in et les off) s’apportent mutuellement des choses. Par contre, les personnes que l’on a fait se déplacer à grand frais (journalistes, bloggueurs, importateurs) pour le salon Millésime Bio et qui font juste un petit passage dans le in pour passer le reste de leur temps dans les off, je comprends un peu que l’association des vins biologiques du Languedoc Roussillon (AIVB-LR) l’ai un  peu en travers de la gorge. Mais foin de tout ceci, concentrons sur les vins biologiques, natures ou conventionnels …

Un résumé rapide des différentes choses dégustées (vins biologiques, vins natures et vins conventionnels) pendant les différents salons où je suis passé. Je ne cite que les cuvées que j’ai apprécié et qui m’ont interpellé. 3 épisodes de dégustation.

Salons off de Millésime Bio 2013

Les Vinifilles - salon off des vins biologiques

La plupart des domaines ne sont pas certifiés Agriculture Biologique et ne produisent donc pas de vins biologiques. Ces derniers sont signalés par une étoile (*).

Domaine Clos des Nines (*)

Logo Clos des Nines

 10 hectares d’un seul tenant sur la commune de Poussan qui forme un clos. Et les Nines, c’est pour les 3 filles de la vigneronne.

  1. Cuvée Obladie : Grenache Blanc, Roussanne, Vermentino et une pointe de Viognier : un blanc qui marie bien le fruité du Grenache Blanc, les arômes floraux du Vermentino et la minéralité apporté par la Roussanne et le Viognier. Un blanc superbe.
  2. Cuvée L’O du Clos : 80% Syrah – 20% Grenache : très belle syrah épicée et réglissée.

Domaine Antech – Limoux (*)

Antech Blanquette et Crémant de Limoux
image-5095

  1. Blanquette de Limoux – Cuvée Brut Nature : Chenin – Mauzac – Chardonnay. Pas de dosage. Belle vivacité. Belle expression du vin sous jacent.
  2. Blanquette de Limoux – Méthode Ancestrale : Mauzac en surmaturité. Pas de dosage. Prise de mousse uniquement avec les sucres résiduels de la 1ère fermentation. A déguster avec une tarte tatin (idéal).

Domaine de Roquemale

Ce domaine produit des vins biologiques depuis 2008.

Domaine de Roquemale
image-5096

  1. Méli Mélo avec beaucoup d’Alicante Bouschet : vin de soif mais super plaisant et très bien fait.
  2. Les Terrasses : c’est vraiment le vin que l’on a envie de sortir sur la table dès que les beaux jours arrivent. La pointe de Cinsault en fait un vin croquant et friand.
  3. Un vin à base de Servant (cépage languedocien oublié qui permettait de conserver le raisin jusqu’à Noël pour le présenter sur la table de fête) : un vin naturellement doux mais avec une bouche épicée.

Mas Seren – Cévennes (*)

Un petit domaine en Cévennes dont les vignes sont sur Monoblet en altitude sur le piémont des Cévennes.

Logo Mas Seren

  1. Lilith : 50% Cinsault et 50% Grenache. Le nom de cette cuvée est très bien choisi. Lilith est soit la première femme d’Adam soit la représentante du démon selon les livres sacrés. Un pur régal : j’adore les vins rouges à base de Cinsault décidément.
  2. Etamin : 80% Roussanne et 20% Grenache Blanc : il doit se marier à merveille avec un bon pélardon des Cévennes et/ou une cuisine à base de farine de châtaigne.

Les Affranchis - salon off des vins biologiques
image-5097

C’est le salon des vins natures. La plupart des vignerons présents ne sont pas certifiés en Agriculture Biologique mais ils pratiquent souvent la biodynamie.

La Ferme des Sept Lunes – Saint Joseph

La Ferme des 7 lunes
image-5098

  1. Dégustation de 3 Saint Joseph Blanc sur les millésimes 2009  (50% Roussanne / 50% Marsanne + 10 g de sucres résiduels), 2010 (50% Roussanne / 50% Marsanne) et 2011 (100% Roussanne). Précis, tendu : un régal.
  2. Syrah 2011 : très beau nez de tapenade, d’olive noire très marquée.

Jeff Coutelou – Puimisson (34)

Le Vin des Amis de Jeff Coutelou
image-5099

  1. La star des natures avec ces vins OVNI et ces étiquettes criardes qui vous pètent à la gueule sans crier gare. Du jus, de la fraicheur, de l’équilibre. Mes préférés : PAF La Syrah, Le Vin des Amis et Rue de la Pompe.

Patrick Rols – Aveyron

Vigneron à Conques dans l’Aveyron plus connu (pour l’instant ?) pour sa superbe abbaye

Vins de Patrick Rols à Entraygues
image-5100

  1. De jolies cuvées en rouge (cépages bordelais tels que le cabernet franc, merlot et cabernet sauvignon) dont les Anciens et en blanc (Chenin ou Chardonnay en 100%) dont la Coccinelle. L’Aveyron est elle une future terre de vins ?

Audrey et Chistian Binner – Alsace

Audrey et Christian Binner

  1. Tous leurs vins sont bons (au moins une dizaine de vins différents dégustés) mais leurs grands crus Riesling de Schlossberg et Kaefferkopf valent le détour. Je n’ai pas pu déguster leurs pét’ nat. Dommage …

Yann Pernuit – Domaine Genoux (Savoie)

  1. Cuvée La Noire : 100% Mondeuse noire. Pour les amateurs de tanins exclusivement. Ma bouche s’en souvient encore. Mais un grand vin c’est sur.

Le Vin de mes Amis  - salon off des vins biologiques
image-5101

Mas Del Périé – Cahors

  1. Qui a dit qui fallait attendre 10 ans pour boire un vin de Cahors (100% Malbec) ? Allez déguster les vins de Fabien Jouves et vous serez surpris. Adepte du cépage Jurançon noir qu’il essaye de mettre en avant avec une cuvée au doux nom de You Fuck My Wine.

Camin Larredya – Jurançon

  1. Jean-Marc Grussaute travaille admirablement bien le petit et le gros Manseng ainsi que le Courbu. Ces Jurançons secs comme ces liquoreux sont remarquables.

Domaine Vacheron – Sancerre

  1. La claque, vraiment la grosse claque. Des blancs (millésimes récents – Sauvignon) d’une  minéralité et d’une tension extraordinaire. Des rouges (millésimes plus anciens – Pinot Noir) sont remarquables tout autant. Un peu cher mais vraiment toute bonne cave devrait avoir un Vacheron.

Laurent Cazottes – Gaillac

  1. J’ai entendu parler de Laurent Cazottes lors de mes vacances à Gaillac. Il est associé avec d’autres vignerons dans l’excellent table « Vigne en Foule » à Gaillac. Sa goutte de Poire Williams ou de Mauzac rose, sa liqueur de Cédrat, son apéritif à base de 72 tomates sont autant de produits d’une rare qualité et d’une intensité remarquable. Chapeau !

Dominique Andiran – Domaine Haut Campagnau

  1. Je ne suis pas un grand fan des cépages de la région du Gers. Le colombard et l’ugni-blanc sont des cépages peu expressifs, avec une acidité très marquée. Mais ce vigneron m’a réconcilié avec ces derniers. Et pour finir, il nous a réservé une petite bombe atomique : un vin de voile 100% Chardonnay avec du sucre résiduel. C’est aussi une région qui est en train de changer. A suivre donc.

Ainsi s’achève la première journée de ce marathon de la dégustation. A très bientôt pour la suite …

Cette entrée a été publiée dans Actualités le par Sylvain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *