La stabilisation tartrique du vin

stabilisation tartrique

Cristaux de tartre visibles dans un vin rosé

Parfois, lorsque vous ouvrez une bouteille de vin vous pouvez constater la présence de cristaux au fond de la bouteille. Que sont exactement ces cristaux et quelles sont les conséquences de leur présence dans le vin ?
Comme vous le savez, le vin est un mélange d’eau, d’alcool et de divers composants. Parmi ces derniers se trouvent des acides organiques. Les principaux acides rencontrés dans le vin sont l’acide malique et l’acide lactique (dont nous avons parlé précédemment) et l’acide tartrique. Aujourd’hui nous allons nous intéresser à ce dernier qui est responsable de la formation des cristaux en question.

L’acide tartrique est un acide spécifique à la vigne. On ne le trouve que dans cette plante et ses fruits. Cet acide participe énormément aux sensations en bouche lors de la dégustation. Il permet d’équilibrer les sensations de chaleur, de gras et de rondeur provoquées notamment par la présence d’alcool. C’est cette spécificité qui, je pense, a permis l’essor du vin en tant que boisson.
Cependant ce fameux acide tartrique a une particularité bien gênante pour le vigneron.
Pour faire simple, il est normalement soluble dans le vin, cependant sous certaines conditions il pourra se cristalliser et ainsi former un dépôt. Si le vin rencontre ces conditions une fois embouteillé, vous pourrez observer de petits cristaux translucides au fond de votre bouteille.
Bien entendu ce dépôt n’altère en rien les qualités du vin en question. Le seul problème est esthétique: beaucoup de consommateurs rejettent un vin présentant ce genre de spécificité. Le vin ne leur semble pas naturel et certains pensent même que les cristaux sont sucre en poudre.
Notez bien que le refroidissement du vin va causer la cristallisation de l’acide tartrique. Ainsi il est possible de provoquer la formation des cristaux seulement en mettant une bouteille de vin au frais ou en le conservant dans votre cave.

Pour éviter la formation de ces cristaux le vigneron va provoquer la précipitation de l’acide tartrique avant la mise en bouteille. C’est ce qu’on appelle la stabilisation tartrique. Le vin est refroidi à des températures proches de zéro pour provoquer la formation des cristaux, puis le vin sera filtré.
Cette technique nécessite beaucoup d’énergie pour maintenir le vin au froid pendant plusieurs jours. Notez qu’autrefois cette stabilisation se faisait naturellement avec l’influence des froids de l’hiver (mais le risque de précipitations en bouteilles reste important avec cette technique).
D’autres procédés permettent également de supprimer l’acide tartrique en excès ou d’empêcher la formation des cristaux.

Notez que cette question des précipitations est surtout problématique pour les vins blancs ou les rosés car l’intensité colorante des vins rouges permet de masquer la présence éventuelle de cristaux. Et surtout rappelez-vous que ces cristaux ne posent de problèmes que sur le plan visuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *