Le muscat à petits grains

Ce mois-ci, Midi-Vin vous fait découvrir le Muscat à petits grains, cépage dont nous avions parlé dans l’article consacré au Mas de Madame à Frontignan.
Ce cépage de cuve blanc est d’origine grecque et cultivé dans la plupart des pays viticoles bordant la méditerranée depuis l’antiquité. On le retrouve ainsi en Espagne, au Portugal, en Grèce, en Italie mais aussi en Suisse, en Ukraine et plus loin encore de nos frontières, en Australie et en Afrique du Sud.
On le connait sous d’autres dénominations selon la région de production où il se trouve, Muscat de Frontignan, Muscat de Lunel, Muscat de Die dans la Drôme (il entre dans la composition de la Clairette de Die), muscat d’Alsace en Alsace etc.
Pierre Galet, ampélographe de réputation mondiale, en décrit plus de 150 variétés dans son Dictionnaire encyclopédique des cépages aux éditions Hachette. Le Muscat d’Alexandrie par exemple, originaire d’Afrique du Sud, est la deuxième variété de Muscat la plus cultivée au monde.

 

Mucats petits grains galet0003 225x300 techniques viticoles histoire vigne vin   Le muscat à petits grains
Illustration d’après Pierre Galet

 

En France, ce sont les Romains qui ont probablement introduit les premiers plants dans la province Narbonnaise. Plus tard, sous le règne de l’empereur Charlemagne, Frontignan exportait déjà ses vins de muscat.
Aujourd’hui, la production nationale est largement réservée à l’élaboration de vins doux naturels comme le muscat de Frontignan, de Lunel, de Mireval, de Saint-Jean-de-Minervois, Beaume-de-Venise et le muscat du Cap Corse. Associé au Muscat d’Alexandrie, on obtient le muscat de Rivesalte. En Alsace, la vinification en fait un vin sec ayant droit à l’appellation muscat d’Alsace. Les surfaces de productions ne cessent de progresser : avec moins de 3000 hectares à la fin des années soixante, il atteignait un peu plus de 7400 hectares en 2006.
Physiologie et aptitudes de productions
Le Muscat à Petits Grains débourre précocement (le 5 avril à Montpellier) et donne des grappes moyennes, longues et étroites à l’aspect compact. Les baies sont sphériques, de taille moyenne et d’une couleur jaune ambrée. La pellicule est épaisse et renferme une chair ferme, juteuse et très sucrée. La saveur aromatique de ce cépage est indéniable. Très musquée, elle est caractéristique de ce cépage auquel les professionnels vouent un intérêt particulier. Chaque année, comme pour la Syrah, une confrontation des meilleurs muscats du monde est organisée.
Ce cépage se montre très sensible au court-noué (un article paraîtra prochainement sur cette maladie), à l’oïdium, au mildiou, à la pourriture grise et aux vers de la grappe. Fait plus rare, c’est un cépage qui peut subir d’importants dommages causés par les guêpes ! En effet, attirées par le jus très sucré qu’il renferme, elles sont capables de s’attaquer à la pellicule et de la vider pour ne laisser que la peau et les pépins.
Dans les sols pierreux et pauvres et éléments fertilisants, les rendements sont plutôt faibles. D’un point de vue législatif en France, le rendement est limité à 28 hectolitres par hectare pour la production de vins doux naturels.
Dans les terres fertiles, la production peut être multipliée par deux au détriment de la quantité de sucre et des composés aromatiques. Son acidité aussi sera diminuée, rendant le vin moins intéressant d’un point de vue aromatique, on qualifiera le vin de « mous » par le manque d’acidité ne structurant pas la bouche.
Il préfère un sol calcaire avec de forts ensoleillements. Il doit mûrir lentement afin de synthétiser au sein de la baie les nombreux arômes que les levures peuvent libérer lors de la fermentation alcoolique.

 

 

Muscat petits grains wiki 200x300 techniques viticoles histoire vigne vin   Le muscat à petits grains
Grappe de Muscat à Petits Grains – Crédit photo: wikipédia

 

Des vins mondialement connus
Produit un peu partout dans le monde, il est connu et reconnu par les professionnels mais également par les consommateurs en général. Producteur de vins blancs secs, doux ou effervescents, il peut-être utilisé en assemblage pour apporter des notes aromatiques dans des vins un peu plus neutres. Très apprécié par les palais féminins pour son côté sucré et ses arômes très volatiles, les vins doux produits par ce cépages sont les plus connus du grand public. Le Mas de Madame produit les 3 types de muscats.
Ses arômes sont puissants et muscatés. Muscaté qui signifie en fait, sauvage et musqué. La palette aromatique est très entendue, et les goûts qui parcourent le palais lorsque l’on croque les baies à la vigne se retrouvent dans le vin. Le bois de rose, le litchi ressortent souvent dans ces vins, mais aussi un côté fruité très prononcé ; fruit exotique et pomelos, floral avec du jasmin, de la verveine et de la citronnelle. Des arômes de miel plus rarement, de cire d’abeille et tilleul complètent le tout.
Vinifié en tant que vin sec, il donne l’impression de croquer dans le raisin. La sensation de fraicheur et une finale sur une petite amertume le caractérisent.
Vinifié en tant que vin doux naturel, la palette aromatique ci-dessus citée devient accessible, le sucre résiduel apporte une sensation de gras au palais.
En règle générale ce ne sont pas des vins qualifiés de garde en raison des acidités peu élevées. Néanmoins, le vin en tant que produit comptant des milliers d’exception, il est possible de trouver des muscats qui sauront se faire oublier au fond d’une cave.

N’hésitez pas à découvrir ou redécouvrir les vins issus de ce cépage. En apéritif, au dessert ou à table pour les muscats secs, ils seront vous accompagner en de nombreuses circonstances. De plus, ce sont des vins au rapport qualité prix très souvent irréprochable.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>