Archives du mot-clé muscat

Château Grès Saint-Paul au top de sa forme !

Vinisud nous a donné l’occasion de rencontrer Jean-Philippe Servière , propriétaire de ce domaine ainsi que son œnologue, Christophe Guirao.

Propriété de la famille Servière depuis 1830, ce domaine de 24 hectares reconstruit sur les ruines d’une église datant du Moyen-Age se situe sur la commune de Lunel dans l’Hérault.
Les 24 hectares de vignes du domaine sont classées en AOC Côteaux du Languedoc avec pour cépage la Syrah (11 hectares), le Grenache (2 hectares) et le Mourvèdre (2,5 hectares).  Le reste du vignoble est composé de 6 hectares de Muscat Petits Grains et est classé en AOC Muscat de Lunel.

sol grés st paul 300x199 rencontre avec degustation   Château Grès Saint Paul au top de sa forme !

Le terroir de cailloutis et de graves villafranchiens du Château Grés Saint Paul

La gamme se compose de muscat doux, sec et même d’un pétillant demi-sec.
Pour les rouges, les vins sont composés à majorité de Syrah.

En 2009, la vinification a pris un tournant à 180 degrés et Christophe Guirao nous l’explique avant d’entamer la dégustation.

Depuis 2009, nos vins ne reçoivent plus aucun élevage en barrique. C’est voulu et réfléchi. Nous voulions laisser s’exprimer au maximum nos cépages sur notre terroir. Certes, l’élevage en barrique était dans le passé très peu présent, nos vins ne respiraient pas le bois, mais nous voulions aller plus loin. Pour cela, il nous fallait la trésorerie nécessaire, car l’élevage en cuve immobilise le vin pendant deux ans, bien plus longtemps qu’en barrique. C’est donc deux ans sans ventes, et du vin qui immobilise de la cuverie. Il a fallu s’adapter, acheter quelques cuves et revoir le mode de vinification en profondeur.
J’ai dû changer le mode de vinification, avoir une extraction plus douce, des cuvaisons plus longues pour fondre les tanins. Le plus grand changement s’est fait sur la phase pré-fermentaire avant le départ en fermentation. C’est à ce moment-là que j’extrais un maximum de choses dans les raisins, je travaille énormément sur mes cuves, quand les raisins sont encore « frais ».  Par la suite j’ai diminué la longueur des remontages, j’extrais autant qu’auparavant mais sur un laps de temps plus long, tout en douceur.

Les vins de Muscat Petits Grains

Libertine 2010
Vin de Pays d’oc
Muscat Sec
100% Muscat petits Grains

Issu de pressurage direct et d’une stabulation à froid (4°C) pendant 24 heures avant débourbage. Fermentation à basse température (14°C) puis blocage de la fermentation malolactique. Elevage en cuve sur lies fines.

Le premier nez est d’une complexité incroyable. Tout est axé sur les agrumes avec une dominante ananas. Vient ensuite des notes pâtissières me rappelant la pâte à gâteaux puis de la fleur.

L’aération du vin libère des notes anisées.

L’entrée en bouche est ronde, typique du muscat. On perçoit très bien en milieu de bouche la fleur d’oranger soutenue par une belle acidité. La finale marquée par des notes de verveine est parfaitement équilibrée.

Bohémienne 2010
Vin de Table
Muscat Moelleux
100% Muscat Petits Grains

Issu de pressurage direct et d’une stabulation à froid (4°Celsius) pendant 24 heures avant débourbage. Fermentation à basse température (14°C) puis arrêt de la fermentation par le froid pour conserver des sucres résiduels. Elevage en cuve.

Premier nez très aromatique où le pétale de rose domine. A l’aération, la mangue, la pêche blanche et le menthol s’échappent du verre. Superbe nez d’une grande finesse !

L’entrée en bouche est très légère, il n’y a aucune lourdeur dans ce vin doux. Le milieu de bouche est marqué par le fruit exotique et la finale se positionne sur l’onctuosité de la pêche, une vraie gourmandise !

Sévillane 2010
AOC Muscat de Lunel
Muscat Doux
100% Muscat à petits-Grains

Issu de pressurage direct et d’une stabulation à froid (4°Celsius) pendant 24 heures avant débourbage. Fermentation à basse température (14°C) jusqu’au point de mutage à l’alcool et sucres résiduels à 120 grammes. Elevage en cuve.

Coup de cœur pour cette cuvée qui se laisse déguster sans modération. Un nez gorgé de fruits à chair jaune marqué par l’abricot, le muscat et les fruits exotiques. Une sensation de sucrosité dès l’analyse olfactive qui fait penser à de la pâte de coing à l’aération.

L’entrée en bouche se veut équilibrée, une juste balance entre l’onctuosité et l’acidité. Le milieu de bouche libère toute la puissance aromatique du nez et la finale d’une très belle longueur ne laisse rien échapper de la complexité de ce cépage.

Lolita
Pétillant demi-sec
100% Muscat petits Grains

Issu de pressurage direct et d’une stabulation à froid (4°Celsius) pendant 24 heures avant débourbage. Fermentation à basse température (14°C) puis arrêt de la fermentation par le froid pour conserver des sucres résiduels naturels. Blocage de la fermentation malolactique. Conservation du gaz naturel issu de la fermentation et gazéification complémentaire avant la mise en bouteille.

Un autre coup de cœur pour ce vin pétillant et non mousseux c’est à dire à la bulle très fine, légère et désaltérante.

Le nez est très aromatique, aux notes prononcées d’agrumes et de fruit frais.
La bouche est simplement parfaite pour ce genre de vin, c’est très désaltérant, pour l’été, l’apéritif et léger en alcool (10,5% Vol). Un verre en appelle un autre, c’est tout ce que l’on attend de ce genre de vin.

Les Vins Rouges

Tous les raisins rouges du domaine sont égrappés et foulés. La vinification s’effectue cépage par cépage en cuve béton pour une macération d’environ 3 semaines. Les fermentations alcooliques se déroulent à l’aide de levures naturelles et l’élevage se fait uniquement en cuve comme expliqué ci-dessus.

Romanis 2009
AOC Coteaux du Languedoc
60% Syrah – 30% Grenache – 10% Mourvèdre

Midi-Vin, commercialise actuellement le millésime 2008

Le nez dégage des senteurs complexes de fruits noirs, mûre et groseille et des épices douces à l’aération avec des senteurs de garrigue et de thym.

L’entrée en bouche est sur la fraîcheur, un assemblage très fondu, très digeste qui prend de l’ampleur en milieu de bouche pour délivrer une structure et un fruité remarquables. La finale est longue et marquée par un grain de tanin extrêmement soyeux.

 Antonin 2009
AOC Coteaux du Languedoc
80% Syrah – 10% Grenache – 10% Mourvèdre

C’est un coup de cœur pour cette cuvée, pour deux raisons : son nez et son équilibre parfait entre jeunesse et vin taillé pour durer.

Le nez s’ouvre sur un bourgeon de cassis très puissant suivi de près par un bouquet floral impressionnant. L’aération libère du zeste de pamplemousse, incroyable, très rare puis quelques notes de garrigue.

L’entrée en bouche est gouleyante sur le fruit rouge, le milieu de bouche, parfaitement équilibré, diffuse le bourgeon de cassis et rend cet assemblage gourmand et d’un équilibre rare. La finale laisse parler le potentiel de ce vin, tout y est, tanins, acidité, onctuosité, un grand vin !

Syrhus 2009
AOC Coteaux du Languedoc
95% Syrah – 5% Mourvèdre

Le premier nez s’oriente sur la réglisse puis le zan ; l’aération apporte du cuir et une pointe de cassis, toujours dans la finesse.

L’entrée en bouche se veut dense, le vin remplit la bouche en un instant, l’extraction est parfaitement maîtrisée, la réglisse et les fruits noirs viennent pousser le tout sur une finale poivrée et rappelant la sève. Ce vin est à boire dès à présent pour les amateurs de Syrah très dense ou à attendre un peu pour ceux qui aiment les finales plus douces.

En résumé,  le Château Grès Saint Paul produit des blancs désaltérants, tous différents, exprimant tout le potentiel d’un très beau cépage qu’est le Muscat Petits Grains. Des rouges intenses et complexes, très bien extraits, apte à vieillir. On connaissait les vins quand l’élevage se faisait en barrique, nous venons de les redécouvrir avec un élevage 100% cuves et c’est toujours aussi bon !

PS : la photo des vignes a été prise sur le site internet du domaine.

Domaine Clavel en dégustation

A la fin du mois de mai, Pierre Clavel du domaine Clavel est passé chez notre partenaire caviste pour présenter ses nouveaux millésimes. Une journée complète à faire découvrir ou redécouvrir ses vins et ses terroirs.

Midi-Vin n’a pas manqué le rendez-vous et vous présente son compte-rendu.

Cascaille Blanc 2010
50% Roussanne – 50% Grenache Blanc et quelques grappes de Muscat
AOC Languedoc Terroir de la Méjanelle

Cascaille domaine clavel 2006 MED rencontre avec millesime 2010 millesime 2009 degustation   Domaine Clavel en dégustation

Cuvée Cascaille 2010 - Domaine Pierre Clavel

 

Ramassés tôt le matin, les raisins sont issus des différentes parcelles du domaine. L’assemblage entre les différents cépages se fait au pressurage des grappes. L’élevage après fermentation dure environ 7 mois en cuve.

La couleur est parfaite, jeune, à la robe jaune pâle, c’est une invitation à la dégustation.

Le premier nez est incontestablement sur la fleur blanche, suivi, après aération, par du fruit comme la pêche et l’abricot.

L’entrée en bouche est acidulée, très agréable en ces températures estivales. Le milieu de bouche laisse la Roussanne s’exprimer avec une structure très grasse mais maîtrisée par la fraîcheur du Grenache Blanc qui s’exprime sur la finale. Des notes d’abricot plus que de pêche en bouche, l’aubépine s’exprime sur les premières secondes lorsque le vin vient tapisser le palais pour la première fois. La finale nous amène au cœur des vignes ; on a cette sensation de minéralité, de cailloux calcaires, c’est très bon et très désaltérant. La persistance aromatique (lorsque l’on a craché ou avalé le vin) est plus marquée par le Grenache Blanc.

A marier à l’apéritif très frais, ou sur vos poissons au barbecue ou à la plancha, un vrai plaisir d’été !

Mescladis Rosé 2010
70% Syrah – 30% Grenache
AOC Coteaux du Languedoc Pic Saint Loup

Mescladis domaine clavel 2006 MED rencontre avec millesime 2010 millesime 2009 degustation   Domaine Clavel en dégustation

Cuvée Mescladis 2010 - Domaine Pierre Clavel

 

Une capsule à vis pour ce rosé, entendez par là je suis à boire très rapidement, ouvrez moi et appréciez-moi dans l’année qui suit ma mise en bouteille, je ne pourrai que vous charmer. Pierre Clavel l’a bien compris et son rosé est une bombe fruitée. Un vin qu’on aime et que l’on regrette déjà lorsqu’il s’agit de se resservir parce que la bouteille est vide. Vos convives autour de la table ont eu la même sensation que vous et n’ont pas hésité à se resservir …

Ce vin est issu des deux modes de vinification pour un rosé : une partie dite de saignée, l’autre dite de pressurage direct. Les deux jus sont assemblés avant fermentation.
L’élevage est de 6 mois en cuve béton avant de recevoir un léger collage suivi d ‘une filtration pour révéler tout son éclat et sa robe très brillante et limpide d’un beau rose saumon.

Le premier nez est très léger, partagé entre un côté vineux plutôt caractéristique des vins de saignée et un côté très fruité sur la fraise plus commun des rosés de pressurage direct. Voyons ce qui va ressortir en bouche.

L’entrée en bouche est sur le fruit rouge, la fraise, comme au nez, des notes acidulées de bonbons anglais, entendez par là que l’on ressent plus la technique d’un pressurage direct qu’une saignée. Le milieu de bouche est gouleyant, la finale est d’une belle matière sans doute apportée par la saignée. C’est un très beau rosé qui peut vous accompagner en toutes circonstances : barbecue, apéritif, plage, randonnée. Du moment que vous le servez bien frais, il sera votre allié.

Le Mas 2009

Grenache – Carignan – Syrah (minoritaire)
AOC Coteaux du Languedoc Grès de Montpellier

domaine clavel le mas 2006 rouge MED rencontre avec millesime 2010 millesime 2009 degustation   Domaine Clavel en dégustation

Cuvée Le Mas 2010 - Domaine Pierre Clavel

 

Comme le dit Pierre Clavel, cette cuvée est «la porte d’entrée du domaine» terme qu’il préfère à l’habituel «entrée de gamme». Après des vinifications à basses températures afin d’extraire un maximum de fruit, le vin est élevé en cuve pendant 9 mois.

La robe est d’un très beau grenat aux reflets violets.

Le premier nez est très riche : de la framboise (intense), du bourgeon de Cassis, l’approche est facile et appelle à y tremper les lèvres.
L’aération ne nous apporte rien de plus, la première olfaction suffisait.

L’entrée en bouche est fruitée. Tout est là, des tanins très faciles à apprivoiser, du fruit facile à déceler. Un vin qui va droit au but et qui fait du bien. Je parierais même que les palais qui n’entretiennent pas de relations amicales avec les vins pourraient commencer par celui-là sans passer par la case divorce une fois de plus !

A marier sur une cuisine légère, du poulet grillé aux épices accompagné d’aubergines grillées.

Les Garrigues 2008
52% Syrah – 26% Mourvèdre – 22% Grenache
Coteaux du Languedoc Grès de Montpellier

Domaine clavel garrigues 2004 MED rencontre avec millesime 2010 millesime 2009 degustation   Domaine Clavel en dégustation

Cuvée Les Garrigues 2008 - Domaine Pierre Clavel

 

La robe est un peu plus foncée que Le Mas mais plus brillante.

Le premier nez est sur la cerise griotte à l’alcool. L’aération permet aux épices de s’exprimer mais timidement : le poivre en particulier.

L’entrée en bouche est légère, l’extraction s’est faite en douceur pour cette cuvée. Le milieu de bouche révèle des fruits noirs (mûre). La finale est gouleyante sur des notes légèrement goudronnées marquant une maturité élevée. La persistance fait la part belle à la garrigue omniprésente autour des vignes du domaine.

Des viandes grillées accompagneront cette bouteille sans aucun souci.

Copa Santa 2009
77% Syrah – 17% Grenache – 6% Mourvèdre
AOC Coteaux du Languedoc La Méjanelle

Domaine clavel copa santa 2003 MED rencontre avec millesime 2010 millesime 2009 degustation   Domaine Clavel en dégustation

Cuvée Copa Santa 2009 - Domaine Pierre Clavel

 

Le vin n’avait que 3 semaines de mise en bouteille lors de la dégustation et déjà, il tenait ses promesses. La robe est noire, très intense.

Le premier nez est très épicé me rappelant des Syrah du Pic Saint Loup. L’aération libère du menthol qui en fait un nez très puissant sur un excellent millésime.

L’entrée en bouche est volumineuse, ce vin est très mentholé. Le milieu de bouche fait place à la réglisse et à cette structure d’une incroyable finesse ; les tanins sont présents mais jamais secs. La finale se positionne sur les notes d’élevage (18 mois en barriques et demi-muids de 1 à 4 vins) jamais trop marquées, c’est même bienvenu dans la mesure où cela apporte encore plus de longueur et de complexité dans cette cuvée d’une précision incroyable.

A boire avec du gibier ou des fromages affinés. A carafer 1 à 2 heures avant votre dégustation.

Beaucoup de plaisir dans cette dégustation : en effet, Pierre Clavel est un vigneron truculent qui aime vous faire partager son enthousiasme pour ses vins. Et çà chez Midi-Vin, çà nous enchante …