Archives du mot-clé Mourvèdre

Le Mas Bruguière en Pic Saint Loup

Midi-Vin accueille un « petit » dernier  dans sa gamme : le Mas Bruguière en Pic Saint Loup. Niché entre le Pic Saint Loup et la falaise de l’Hortus, le domaine peut se vanter d’avoir une longue histoire familiale : huit générations se sont succédé et c’est aujourd’hui Xavier et son épouse Marjorie qui perpétuent la tradition de la culture de la vigne au sein de la famille.

index01 rencontre avec degustation actualite   Le Mas Bruguière en Pic Saint Loup

Photo tirée du site internet du Mas Bruguière

Un vignoble magnifique

Les 20 hectares de vignes du domaine se divisent en trois parties : La première, « Cantafaroune » est située à 5 kilomètres au nord du domaine. Caractérisé par des argiles rouges, ce terroir est planté de Syrah, de la Marsanne, de la Roussanne et du Vermentino et quelques pieds de vieux Grenache. C’est le terroir le plus frais et le plus tardif du domaine, une aubaine pour le vin blanc et la Syrah « croquante » aux accents plus septentrionaux.

Le second terroir appelé « Le rocher de la bergère », est lui le plus précoce. Exposés plein sud, le Mourvèdre et le Grenache s’épanouissent dans un sol d’éboulis profond, apportant puissance et complexité au vin.

Les dernières parcelles du domaine sont situées sur le lieudit de « La Plaine ». De part et d’autre de la route qui serpente entre le Pic Saint Loup et la falaise de l’Hortus, ce terroir argilo-marneux voit de la Syrah et du Grenache embellir le paysage.

Des vins qui respirent leur terroir

La vigne est conduite en agriculture biologique, les vins eux, sont traités tout en douceur. Les raisins sont encuvés par gravité et aucun intrant œnologique n’est ajouté. Il en ressort des vins exprimant parfaitement leur terroir, un équilibre entre la fraîcheur et la complexité. Suite au nouveau texte de lois sur les vins biologiques, il ne fait aucun doute que les futurs millésimes seront classés comme tel.

Les vins rouges ne sont pas filtrés ; concernant le blanc et le rosé, seule une légère filtration permet de sublimer les couleurs dans le verre.

Le domaine présente une gamme équilibrée : 4 rouges pour 1 blanc et 1 rosé, de quoi pénétrer le terroir du Pic Saint Loup.

Les vins ont été dégustés au mois de février lors du salon international des vins  méditerranéens : VINISUD.

Mas Bruguiere L Arbouse Rose MED rencontre avec degustation actualite   Le Mas Bruguière en Pic Saint Loup

L'Arbousé Rosé - Mas Bruguière en Pic Saint Loup

L’Arbousé 2011, le rosé du domaine est un régal. Un verre en appelle un autre. Pour ce rosé issu principalement d’un pressurage lent et minutieux, l’assemblage est fait entre de la Syrah (50%), du Grenache (40%) et du Mourvèdre (10%).

Le nez  se veut très léger, très délicat. Pas d’agressivité, seulement la finesse d’un fruit généreux et d’une fraîcheur entraînante.

Pour la bouche, rien de mieux que de boire un rosé qui désaltère. Tout s’assemble, le fruit et la fleur, pour finir sur un vin gouleyant, qui laisse une sensation de légèreté sur le palais et la langue, une grande réussite pour ce Pic Saint Loup rosé.

Mas Bruguiere les muriers 2005 MED rencontre avec degustation actualite   Le Mas Bruguière en Pic Saint Loup

Les Muriers - Mas Bruguière en Pic Saint Loup

Les Mûriers 2011, le blanc du domaine en appellation Coteaux du Languedoc (l’appellation Pic Saint Loup pour les blancs n’existe pas). Un assemblage de 80% de Roussanne et 20% de Marsanne.

La fermentation est conduite à la fois en cuve et en demi-muit ; idem pour les 10 mois d’élevage qui suivent la fermentation alcoolique.

Le nez s’ouvre sur le fenouil/l’anis, suivi de près par la douceur de l’élevage, un côté légèrement toasté qui n’enlève rien à ce subtil mélange de saveurs épicées et fruitées (pêche blanche).

L’entré en bouche est délicate, sur la rondeur de l’élevage et fait la part belle aux fruits puis à la minéralité ; on a la sensation d’être au milieu des vignes. Quelle finesse ! Un régal que de voir cette Roussanne sublimée par un boisé des plus fondus qui apporte du corps et de la longueur à cette cuvée. Mention très bien !

Intéressons-nous maintenant aux vins rouges.

Mas bruguiere l arbouse 2005 MED rencontre avec degustation actualite   Le Mas Bruguière en Pic Saint Loup

L'Arbouse - Mas Bruguière en Pic Saint Loup

La dégustation commence avec L’Arbouse 2010, sur le terroir du Pic Saint Loup. Cette cuvée est un assemblage entre la Syrah (55%) et le Grenache (45%). La cuvée est faite pour être consommée dans les premières années, sur le fruit. Le premier nez nous plonge dans son terroir. Des notes de fruits noirs (cassis et mûre) aux notes délicates de fumée, tout est là pour se régaler.

L’élevage pour moitié en cuve et moitié en foudre de chêne dégage une fraîcheur détonante pour ce Pic Saint Loup.

L’entrée en bouche est gouleyante, aucun tannin n’accroche, que du fruit et de la fraîcheur. Une sensation de sucrosité, bien placée, accentue la douceur de l’assemblage. Le milieu de bouche est porté par un cocktail de fruits et de légères notes réglissées. L’intégrité des cépages et du terroir est respectée ; un vin qui reflète bien la philosophie du domaine : douceur et fraîcheur.

Mas bruguiere la grenadiere MED rencontre avec degustation actualite   Le Mas Bruguière en Pic Saint Loup

La Grenadière - Mas Bruguière en Pic Saint Loup

Poursuivons avec La Grenadière 2009. Cet assemblage de Syrah (75%), Grenache (15%) et Mourvèdre (10%) offre le vin au potentiel de garde le plus élevé du Mas Bruguière.

Ce sont les vieilles vignes du mas qui composent l’assemblage et après une maturation régulière qui apporte densité et volume au raisin, le vin est élevé 18 mois en foudre et en demi-muit. Toujours des grands contenants pour ne pas effacer le fruit et le terroir de ses vins.

C’est un coup de cœur. Comment ne pas résister à l’équilibre général de cette cuvée ? Entre un nez qui vous plonge dans la maturité et la fraîcheur d’un terroir et une bouche qui vous donne à la fois de la finesse et de la puissance maîtrisée, on ne sait plus où donner du palais !

Un savant mélange d’épices et de fruits noirs pour une bouche pleine, qui s’épanouit et laisse la sensation d’un vin franc et équilibré, on ne peut pas faire plus. A essayer de toute urgence !

Finissons avec la cuvée Septième 2008, septième pour 7, comme les sept générations qui se sont succédé au Mas. Cette cuvée faire la part belle au Mourvèdre, puisqu’elle en contient 90%, complété par la Syrah.

Le premier nez est complexe, on oscille entre le fruit noir et quelques notes empyreumatiques (fumé, pierre à fusil). L’aération positionne le nez sur des senteurs de sous-bois au matin puis du pain d’épice et du caramel.

L’entrée en bouche est marquée par une sucrosité très intégrée, en équilibre avec les tanins et l’acidité. Le milieu de bouche est fruité, gras et conduit vers une finale poivrée. Une sensation « géniale » pour reprendre mes notes et mention très bien pour ce Mourvèdre pas des plus faciles à maîtriser souvent. Le raisin et la vinification sont au top ! Midi-Vin commercialise pour l’instant le millésime 2007.

Nous avions passé un très bon moment à VINISUD avec le Mas Bruguière. Cette dégustation allait nous conduire à vous proposer ces vins qu’il faut avoir goûté pour s’enrichir de toutes les nuances possibles du terroir du Pic Saint Loup. Nombreux sont les domaines qui placent cette appellation au plus haut de la complexité et de la fraîcheur. Une aubaine pour le Languedoc-Roussillon !

Midi-Vin fait sa tournée dans les Corbières

Le réapprovisionnement est un excellent prétexte pour aller rencontrer à nouveau les vignerons avec lesquels Midi-Vin travaille depuis longtemps. L’appellation Corbières est représentée par 3 domaines

La météo ne se prêtait pas trop à la dégustation (un ciel bas de plafond où les reliefs disparaissent dans des nuées de coton et une température oscillant entre 4 et 8°C) mais il faut parfois faire contre fortune bon coeur.

Première étape : le domaine des 2 ânes

img10 rencontre avec promenade languedoc roussillon coup de coeur   Midi Vin fait sa tournée dans les Corbières

Le domaine des 2 ânes en Corbières maritime

La tournée a commencé par le Domaine des 2 ânes, domaine certifié bio depuis 2005 et récemment certifié en biodynamie par Demeter. Installé dans la partie maritime des Corbières, les vignes sont installées dans un écrin surplombant les étangs de Bages. Ce terroir bénéficie de conditions magnifiques : proximité de la mer permettant des entrées maritimes chargées de pluie et d’humidité, un vent sec du nord ouest froid en hiver et chaud en été permettant un assèchement rapide des plants de vignes (le cers est son nom), un terroir profond évitant un stress hydrique trop important. Ces vignes sont dans un environnement préservé où la garrigue enserre ces dernières comme un joyau dans un écrin.

J’ai dégusté en compagnie de Magali Terrier les millésimes commercialisés du domaine des 2 ânes :

  • la cuvée Fontanilles millésime 2009 à dominante de Carignan présentant un fruité remarquable et une excellente buvabilité
  • la cuvée L’enclos millésime 2008 à dominante de Grenache avec une suavité et un friand tout aussi exemplaire
  • la cuvée Cabrioles millésime 2008 (il nous reste quelques bouteilles du millésime 2006) à dominante de Mourvèdre, vin puissant mais subtil qui pourra voyager dans le temps sans surprise

Tous ces vins, bien que composés des cépages languedociens (Grenache, Carignan) , rhodanien (Syrah) ou provençal (Mourvèdre) à différents pourcentages, ont une trame équilibrée, gourmande et une belle typicité reflétant parfaitement leur terroir d’origine. La gamme est homogène, le boisé (sur les deux cuvées L’Enclos et Cabrioles) très fondu n’apportant aucun excès tannique ou d’arôme toasté qui pourrait les dénaturer, sans aucune lourdeur alcoolique si souvent reproché autrefois aux vins de l’appellation Corbières. Les vins du domaine des 2 ânes ne demandent qu’à accompagner merveilleusement un repas de fête basé sur des viandes rôties (boeuf ou canard), une épaule d’agneau grillée (choix de Magali pour la cuvée L’Enclos).

Deuxième étape : le domaine Gléon-Montanié ou Château Gléon

640px Durban corbières Chateau AL 36 rencontre avec promenade languedoc roussillon coup de coeur   Midi Vin fait sa tournée dans les Corbières

Chateau de Durban dans les Corbières

Le domaine est situé à l’entrée de la vallée du Paradis : un bien joli nom évocateur. Ce site est vraiment remarquable. Nous sommes à peine à quelques kilomètres de Peyriac de Mer et pourtant l’environnement apparaît totalement différent. Nous faisons face au massif des Corbières. Les vignes du domaine sont étagés entre la plaine et les coteaux qui montent jusqu’à 350 – 400 mètres d’altitude. Le domaine Gléon-Montanié est situé au début de la zone géographique des châteaux cathares, sentier cathare (de Port-La-Nouvelle dans l’Aude à Foix dans l’Ariège) qui peut vous amener depuis le bord de mer, par le château de Durban en Corbières jusqu’aux célèbres puig (mot catalan que l’on doit prononcer pioch en français), ces monticules perchés où se trouvent Peyrepertuse et Quéribus, monuments impressionnants de majesté et chargés d’histoire, jusqu’à Foix et son château célèbre pour avoir subi les assauts de Simon de Montfort connu pour être le bourreau des cathares et Gaston Fébus, puissant comte de Foix et figure languedocienne .

La discussion avec Philippe Montanié a été très intéressante à plusieurs poins de vue. En effet, le domaine a changé totalement depuis notre dernier passage. Refonte complète des vins, de leur dénomination, de leur étiquetage. Le domaine a connu un problème dans son réseau de commercialisation et leurs vins se sont retrouvés en grande distribution sans leur accord. Cette mésaventure a poussé la famille Montanié à prendre le problème à bras le corps et à revoir totalement leur communication ainsi que la vinification et l’élevage. Maintenant on ne parlera que des vins du Château Gléon pour les vins en appellation Corbières, les IGP restant en dénomination des vins de la Vallée du Paradis et en mettant en avant le cépage. Ainsi, le blanc dénommé autrefois Les Reflets du Paradis devient La Malvoisie de Gléon. Le changement dans la vinification et l’élevage permettent aux vins du domaine d’élever leur niveau qualitatif en abandonnant le côté austère et rustique de feu Gléon-Montanié. Les conditions de dégustation au caveau (le caveau a été ouvert spécialement pour moi : les visiteurs ne sont pas nombreux ces  temps-ci) ne me permettent pas d’en faire un compte-rendu précis. Je ferai un article dédié à cette dégustation avec des vins à température (les rouges étaient plus que frais) et un dégustateur en meilleur état (j’aime pas les pluies froides).

Troisième étape : le domaine de Roque Sestière

roque sestiere roland rencontre avec promenade languedoc roussillon coup de coeur   Midi Vin fait sa tournée dans les Corbières

Roland Lagarde du domaine de Roque Sestière

Roland Lagarde m’attendait chez lui à la maison, dans le petit village de Luc sur Orbieu près de Lézignan Corbières. Sa maison jouxte le caveau et la cave. Roland m’a fait faire le tour du propriétaire me permettant d’apprécier un outil de travail parfait : pressoir pneumatique, 2 cuves béton avec groupe de froid intégré, cuves inox, tout celà dans un bâtiment qui a conservé son ancienne structure et un toit refait à neuf . Roland m’a annoncé qu’il cherchait à vendre son domaine depuis un petit moment. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à prendre contact avec lui. Ce domaine est une référence pour ces blancs dans l’appellation. Et le domaine exporte presque 30% de sa production.

J’ai décidé de commercialiser un troisième vin blanc du domaine de Roque Sestière, la cuvée Gouttes d’Or. Cette cuvée, très équilibrée entre la Roussanne et le Grenache blanc, est un délice. Et certainement, un vin qui évoluera de fort belle manière si vous savez vous montrer patient. Roland est quelqu’un d’affable et généreux, qui vous fait partager sa passion et son amour pour ses vignes. Je le remercie pour cet accueil fort sympathique.

Comme toujours, de belles rencontres avec les vignerons dans leurs domaines respectifs sur cette appellation Corbières dont l’image est en train de changer dans le monde du vin sous l’impulsion d’un syndicat les plus dynamiques en Languedoc Roussillon. J’ai été aussi très impressionné par les hectares de vigne arrachées, champs défrichés laissés à l’abandon, présageant d’une évolution du paysage dans cette terre si particulière mais très attachante des Corbières.

PS : la photo du château de Durban en Corbières est l’oeuvre d’Arno Lagrange et utilisé sous licence Creative Commons.