Archives du mot-clé domaine Clavel

Domaine Clavel en dégustation

A la fin du mois de mai, Pierre Clavel du domaine Clavel est passé chez

notre partenaire caviste pour présenter ses nouveaux millésimes. Une journée complète à faire découvrir ou redécouvrir ses vins et ses terroirs.

Midi-Vin n’a pas manqué le rendez-vous et vous présente son compte-rendu.

Cascaille Blanc 2010
50% Roussanne – 50% Grenache Blanc et quelques grappes de Muscat
AOC Languedoc Terroir de la Méjanelle

Cascaille domaine clavel 2006 MED rencontre avec millesime 2010 millesime 2009 degustation   Domaine Clavel en dégustation

Cuvée Cascaille 2010 - Domaine Pierre Clavel

 

Ramassés tôt le matin, les raisins sont issus des différentes parcelles du domaine. L’assemblage entre les différents cépages se fait au pressurage des grappes. L’élevage après fermentation dure environ 7 mois en cuve.

La couleur est parfaite, jeune, à la robe jaune pâle, c’est une invitation à la dégustation.

Le premier nez est incontestablement sur la fleur blanche, suivi, après aération, par du fruit comme la pêche et l’abricot.

L’entrée en bouche est acidulée, très agréable en ces températures estivales. Le milieu de bouche laisse la Roussanne s’exprimer avec une structure très grasse mais maîtrisée par la fraîcheur du Grenache Blanc qui s’exprime sur la finale. Des notes d’abricot plus que de pêche en bouche, l’aubépine s’exprime sur les premières secondes lorsque le vin vient tapisser le palais pour la première fois. La finale nous amène au cœur des vignes ; on a cette sensation de minéralité, de cailloux calcaires, c’est très bon et très désaltérant. La persistance aromatique (lorsque l’on a craché ou avalé le vin) est plus marquée par le Grenache Blanc.

A marier à l’apéritif très frais, ou sur vos poissons au barbecue ou à la plancha, un vrai plaisir d’été !

Mescladis Rosé 2010
70% Syrah – 30% Grenache
AOC Coteaux du Languedoc Pic Saint Loup

Mescladis domaine clavel 2006 MED rencontre avec millesime 2010 millesime 2009 degustation   Domaine Clavel en dégustation

Cuvée Mescladis 2010 - Domaine Pierre Clavel

 

Une capsule à vis pour ce rosé, entendez par là je suis à boire très rapidement, ouvrez moi et appréciez-moi dans l’année qui suit ma mise en bouteille, je ne pourrai que vous charmer. Pierre Clavel l’a bien compris et son rosé est une bombe fruitée. Un vin qu’on aime et que l’on regrette déjà lorsqu’il s’agit de se resservir parce que la bouteille est vide. Vos convives autour de la table ont eu la même sensation que vous et n’ont pas hésité à se resservir …

Ce vin est issu des deux modes de vinification pour un rosé : une partie dite de saignée, l’autre dite de pressurage direct. Les deux jus sont assemblés avant fermentation.
L’élevage est de 6 mois en cuve béton avant de recevoir un léger collage suivi d ‘une filtration pour révéler tout son éclat et sa robe très brillante et limpide d’un beau rose saumon.

Le premier nez est très léger, partagé entre un côté vineux plutôt caractéristique des vins de saignée et un côté très fruité sur la fraise plus commun des rosés de pressurage direct. Voyons ce qui va ressortir en bouche.

L’entrée en bouche est sur le fruit rouge, la fraise, comme au nez, des notes acidulées de bonbons anglais, entendez par là que l’on ressent plus la technique d’un pressurage direct qu’une saignée. Le milieu de bouche est gouleyant, la finale est d’une belle matière sans doute apportée par la saignée. C’est un très beau rosé qui peut vous accompagner en toutes circonstances : barbecue, apéritif, plage, randonnée. Du moment que vous le servez bien frais, il sera votre allié.

Le Mas 2009

Grenache – Carignan – Syrah (minoritaire)
AOC Coteaux du Languedoc Grès de Montpellier

domaine clavel le mas 2006 rouge MED rencontre avec millesime 2010 millesime 2009 degustation   Domaine Clavel en dégustation

Cuvée Le Mas 2010 - Domaine Pierre Clavel

 

Comme le dit Pierre Clavel, cette cuvée est «la porte d’entrée du domaine» terme qu’il préfère à l’habituel «entrée de gamme». Après des vinifications à basses températures afin d’extraire un maximum de fruit, le vin est élevé en cuve pendant 9 mois.

La robe est d’un très beau grenat aux reflets violets.

Le premier nez est très riche : de la framboise (intense), du bourgeon de Cassis, l’approche est facile et appelle à y tremper les lèvres.
L’aération ne nous apporte rien de plus, la première olfaction suffisait.

L’entrée en bouche est fruitée. Tout est là, des tanins très faciles à apprivoiser, du fruit facile à déceler. Un vin qui va droit au but et qui fait du bien. Je parierais même que les palais qui n’entretiennent pas de relations amicales avec les vins pourraient commencer par celui-là sans passer par la case divorce une fois de plus !

A marier sur une cuisine légère, du poulet grillé aux épices accompagné d’aubergines grillées.

Les Garrigues 2008
52% Syrah – 26% Mourvèdre – 22% Grenache
Coteaux du Languedoc Grès de Montpellier

Domaine clavel garrigues 2004 MED rencontre avec millesime 2010 millesime 2009 degustation   Domaine Clavel en dégustation

Cuvée Les Garrigues 2008 - Domaine Pierre Clavel

 

La robe est un peu plus foncée que Le Mas mais plus brillante.

Le premier nez est sur la cerise griotte à l’alcool. L’aération permet aux épices de s’exprimer mais timidement : le poivre en particulier.

L’entrée en bouche est légère, l’extraction s’est faite en douceur pour cette cuvée. Le milieu de bouche révèle des fruits noirs (mûre). La finale est gouleyante sur des notes légèrement goudronnées marquant une maturité élevée. La persistance fait la part belle à la garrigue omniprésente autour des vignes du domaine.

Des viandes grillées accompagneront cette bouteille sans aucun souci.

Copa Santa 2009
77% Syrah – 17% Grenache – 6% Mourvèdre
AOC Coteaux du Languedoc La Méjanelle

Domaine clavel copa santa 2003 MED rencontre avec millesime 2010 millesime 2009 degustation   Domaine Clavel en dégustation

Cuvée Copa Santa 2009 - Domaine Pierre Clavel

 

Le vin n’avait que 3 semaines de mise en bouteille lors de la dégustation et déjà, il tenait ses promesses. La robe est noire, très intense.

Le premier nez est très épicé me rappelant des Syrah du Pic Saint Loup. L’aération libère du menthol qui en fait un nez très puissant sur un excellent millésime.

L’entrée en bouche est volumineuse, ce vin est très mentholé. Le milieu de bouche fait place à la réglisse et à cette structure d’une incroyable finesse ; les tanins sont présents mais jamais secs. La finale se positionne sur les notes d’élevage (18 mois en barriques et demi-muids de 1 à 4 vins) jamais trop marquées, c’est même bienvenu dans la mesure où cela apporte encore plus de longueur et de complexité dans cette cuvée d’une précision incroyable.

A boire avec du gibier ou des fromages affinés. A carafer 1 à 2 heures avant votre dégustation.

Beaucoup de plaisir dans cette dégustation : en effet, Pierre Clavel est un vigneron truculent qui aime vous faire partager son enthousiasme pour ses vins. Et çà chez Midi-Vin, çà nous enchante …

Guide Hachette édition 2011

Jeudi 18 novembre, l’équipe du « Guide Hachette des Vins » organisait une soirée de lancement de la nouvelle édition sur Montpellier après le lancement officiel le 1er septembre dernier au pavillon Dauph

ine à Paris. Cet évènement, co-brandée avec la banque d’affaires Barclays, avait lieu au showroom Lluck et permettait de déguster une vingtaine de vins sélectionnées par le « Guide Hachette des Vins » de producteurs languedociens, cuvées coups de cœur du « Guide Hachette des Vins » ou cuvées étoilées. Cette manifestation a été l’occasion pour Midi-Vin, gentiment inviter par l’équipe du guide, d’interviewer le directeur éditorial du « Guide Hachette des Vins« , François Bachelot afin de mieux connaître l’organisation qui se cache derrière cet épais recueil.

Guide hachette 2011 209x300 edito actualite   Guide Hachette édition 2011
Une organisation infaillible
L’année 2011 marque le lancement de la 26ème édition du « Guide Hachette des Vins« . Depuis toutes ces années, le « Guide Hachette des Vins » parcourt inlassablement la France viticole. Toutes les appellations sans exception y sont représentées : c’est la force du « Guide Hachette des Vins » qui donne sa chance à tout le monde et fait honneur à toutes les régions viticoles françaises.
Pour cela, des appels à échantillons sont lancés à travers toute la France par le biais d’un formulaire envoyé à chaque domaine, cave coopérative ou négociant. Formulaire que le viticulteur se doit de remplir et de renvoyer accompagné de 2 bouteilles par cuvée qu’il souhaite soumettre à dégustation. Les appels à échantillons commencent dès le mois de décembre pour une publication 9 mois plus tard. Pendant ces 9 mois, les dégustations et la rédaction du guide seront le centre des préoccupations d’une équipe bien rodée.
Pas moins de 36000 bouteilles ont été dégustées pour l’édition du guide 2011. Chaque année, c’est une logistique « énorme » pour le « Guide Hachette des Vins » qui reçoit en très peu de temps des échantillons de toutes les régions viticoles de France. Pour réceptionner les échantillons, ses équipes travaillent en étroite collaboration avec les syndicats interprofessionnels des appellations d’origine ou les lycées viticoles présents dans les diverses appellations. Après réception, ces bouteilles sont classées et préparées à la dégustation qui se déroulera à l’aveugle.

Les dégustations
Tout ne se fait pas à Paris ; François Bachelot rappelle avec insistance que, pour les dégustations, le guide se déplace dans les régions viticoles. C’est pour lui une marque de respect que d’aller à la rencontre des producteurs qui sont la « clé de voute » du guide.
Le « Guide Hachette des Vins » collabore avec 1000 dégustateurs environ, ayant tous un lien avec la profession. Œnologues, producteurs, cavistes ou sommeliers se déplacent bénévolement. Ils seront amenés à déguster des vins de leur région d’appellation uniquement, afin d’apporter le maximum de connaissances et de sensibilité vis-à-vis des vins qui leur sont proposés.
« Les dégustations sont réalisées à l’aveugle, il n’y a aucune exception » martèle François Bachelot. Il y a plusieurs jurys par appellation. En général les dégustations ont lieu en fin de matinée, 15 à 18 vins par jury sont dégustés, pas davantage. Le vin étant un produit vivant, il n’est pas exclu de trouver une bouteille comportant un petit défaut, bien que cela soit de plus en plus rare. La deuxième bouteille envoyée par le producteur est là pour pallier à ce problème, afin de laisser au vigneron, le maximum de chances d’être sélectionné.
Le vin est dégusté et noté sur différents critères allant de 1 à 5. Si le vin obtient une note supérieure à 2, il sera publié. Par la suite, le vin peut être gratifié d’une, deux ou trois étoiles en plus de la publication. Le maximum étant le coup de cœur du Guide Hachette qui verra l’heureux producteur du vin, mis en avant par la publication de l’étiquette du vin récompensé ; un coup de pouce qui fait ses preuves au fil des ans. L’impact sur les ventes est très important. Le lecteur et potentiel acheteur, n’y est pas insensible, et il n’est pas rare de voir les stocks du vin coup de cœur du « Guide Hachette des Vins » écoulés quelques semaines après la parution du guide.

Le Languedoc pas en reste
Cette région viticole, a toujours été présente dans le guide. « Cela fait 27 ans que nous parlons du Languedoc, et nous sommes à même de vous dire combien les progrès réalisés ont été énormes. C’est sans conteste la région qui a réalisé les plus de progrès depuis la création du guide en 1983. » Certes, cette appellation partait de loin ; à l’époque, elle n’était pas structurée, les vins dégustés étaient des VDQS (Vins De Qualité Supérieure). Au fil des ans et après une réelle prise de conscience de tout le potentiel qui pouvait être tiré de ces terres, les crus ont été hiérarchisés. Plusieurs dégustations ont eu lieu dans les terres languedociennes pour aboutir à la nouvelle édition. Les équipes de dégustateurs sont passées dans les Corbières, à Faugères, à Fitou et dans le Pic Saint-Loup. Midi-Vin passe en revue les vins des producteurs présents sur la boutique Midi-Vin qui ont été cités dans la nouvelle édition:

Domaine les Grandes Costes 2007 – Vin Rouge – 3 étoiles et Coup de Cœur
Domaine du Clos des Fées – Vieilles Vignes 2007 – Vin Rouge – 2 étoiles
Le Chemin des Rêves – Gueule de Loup 2007 – Vin Rouge – 2 étoiles
Mas de la Séranne – Antonin et Louis 2007 – Vin Rouge – 2 étoiles
Domaine La Rectorie – L’Argile 2008 – Vin Blanc – 2 étoiles
Mas Mortiès – Jamais Content 2007 – Vin Rouge – 2 étoiles
Domaine Clavel – Copa Santa 2007 – Vin Rouge – 2 étoiles
Château Mourgues du Grès – Terre d’argence 2008 – Vin Rouge – 1 étoile
Château de Cazeneuve – Roc Des Mates 2007- Vin Rouge – 1 étoile
Domaine du Chêne – Cuvée Charlotte 2008 – Vin Rouge – 1 étoile
Château de Cazeneuve – Le Blanc 2008 – Vin Blanc – 1 étoile
Domaine La Rectorie – Côté Mer 2008 – Vin Rouge – 1 étoile
Mas Cal Demoura – L’Infidèle 2007 – Vin Rouge – 1 étoile
Grès Saint-Paul – Antonin 2007 – Vin Rouge – 1 étoile

Félicitations à tous ces producteurs sélectionnés et qui ont bien voulu soumettre leurs vins à dégustation.

En savoir plus sur ce guide

Paraître dans le « Guide Hachette des Vins« , c’est s’assurer d’une publicité à faible coût et la possibilité d’être lu par 150 000 personnes. C’est en effet le nombre de ventes de l’édition 2010. Aujourd’hui le « Guide Hachette des Vins » est numéro un sur le marché des guides des vins. Il représente 50% de parts de marché.
La Belgique, toujours fidèle aux vins français et particulièrement à ceux du Languedoc-Roussillon, représente 10% des ventes.
La distribution du « Guide Hachette des Vins » en métropole est très implantée. Grande distribution, maisons de la presse, librairies, certains cavistes : sa réputation et sa reconnaissance par le public est indéniable. En plus des 1000 dégustateurs bénévoles, le guide fait appel à 50 auteurs, qui synthétisent les notes des différents dégustateurs. Par la suite, le tout est rédigé par 4 personnes qui s’occupent également de la partie administrative de l’entreprise. Le tout est encadré par 4 éditeurs dont un directeur éditorial. Chaque année, le guide s’améliore et offre toujours plus de nouveautés aux lecteurs.
Cette année, le guide s’enrichit d’une nouvelle rubrique « Bonnes adresses » regroupant les adresses et diverses informations de restaurants et bars à vins sélectionnés par le guide pour leur éventail de vins ou leur ambiance qui ont su séduire.
A noter que les nouveaux producteurs sont maintenant clairement identifiés « pour que vous soyez parmi les premiers à déguster leurs vins ».
Autre outil particulièrement utile en dégustation et que nous utilisons à Midi-Vin : l’application I-Phone « Vins et Millésimes », disponible gratuitement et téléchargée près de 500 000 fois. D’un coup d’œil vous avez accès à toutes les appellations de France accompagnées d’une description et d’une carte géographique.

Midi-Vin tenait à remercier François Bachelot et l’équipe du « Guide Hachette des Vins » pour leur invitation et leur disponibilité lors de cette opération de lancement du « Guide Hachette des Vins » édition 2011.