Wineblog Mettez un peu de Languedoc dans votre Vin

Wineblog : Mettez un peu de Languedoc dans votre vin

Si vous sollicitez votre moteur de recherche préféré à propos de blogs sur le vin (wineblog chez nos amis anglo-saxons), spécialisés dans la région Languedoc-Roussillon, vous n’obtiendrez que peu de résultats pertinents.

« Mettez un peu de Languedoc dans votre vin » est comme un cri au milieu de cet inventaire manquant parfois de sagacité (les algorithmes des moteurs de recherche n’arrivant pas tout à fait à la hauteur de nos attentes en matière de précision).
Pour aller à l’essentiel disons que ce blog est une belle invitation à la découverte du Languedoc viti-vinicole – à travers de nombreuses dégustations commentées – et Loïck un fabuleux « coach » pour tout amateur de vin averti – ayant décidé de chasser de son esprit les a priori généralement admis sur cette région aux richesses bachiques souvent insoupçonnées.
Voici donc – autour d’un petit jeu de questions-réponses – l’essentiel de notre rencontre avec Loïck, créateur et webmaster du blog « Mettez un peu de Languedoc dans votre vin ».

– Qui êtes-vous ?
Loïck, 27 ans, de père Bourbonnais et de mère Héraultaise.
Je suis commercial pour un site Internet de recrutement.
Je vis depuis toujours en région parisienne (mis à part trois ans aux Pays-Bas).

– D’où vient votre passion du vin ?
Ma passion m’est venue lors de mon séjour aux Pays-Bas grâce auquel j’ai découvert à quel point nous avons la chance d’avoir en France un tel patrimoine. C’est à cette occasion que j’ai constitué ma première cave. Je me souviens encore de mes sacs remplis de bouteille lorsque je repartais de France …
Je suis donc autodidacte et j’ai appris en échangeant avec les cavistes, les vignerons … Sans oublier les wineblog que je lis passionnément.

– Comment en êtes-vous arrivé à animer un blog sur les vins du Languedoc ?
Ma passion pour le Languedoc est sentimentale. Ma famille maternelle est originaire de l’Hérault. J’y ai passé toutes mes vacances d’enfant et d’adolescent. Je me suis au fur et à mesure pris d’amour pour cette région que je connais bien. Je tiens à ajouter que mon grand père possédait une vigne (j’imagine que cela m’a influencé). Il était viticulteur et, comme beaucoup, vendait ses raisins à la cave coopérative.
L’idée du blog m’est venue en début d’année dernière quand je me suis rendu compte à quel point il est facile d’animer ce genre de concept.

– Depuis quand votre wineblog est-il en ligne ? Quel est le trafic moyen de votre blog ?
Mon blog est en ligne depuis le 1er avril 2007 (ce n’est pas voulu). Le blog reçoit environ 60 à 100 visiteurs uniques par jour et entre 200 et 300 pages sont vues par jour.

– Comment situeriez-vous votre blog par rapport à la « vinoblogosphère » ?
Modestement ! Mon blog a été crée pour faire découvrir et partager. Il est encore artisanal mais je souhaite le faire évoluer.

– Quelles sont vos motivations dans l’animation de ce wineblog ? Quel serait l’aboutissement de cette expérience ?
Mes motivations sont le partage et la découverte.
J’aime beaucoup les forums mais il me semble que le libre esprit y est parfois difficile. Cette contrainte n’existe quasiment pas sur le blog.
L’aboutissement serait à terme un mini salon des vins du Languedoc… Mais c’est encore tôt.
La prochaine étape pour moi est d’organiser une dégustation des vins du Languedoc réunissant des blogeurs. Je souhaite aussi rendre mon blog plus interactif.

– Quel type de vin recherchez-vous ?
Je ne me cantonne à aucun style en particulier. Je recherche le caractère, la sincérité, l’âme…
Il y a pléthore de bons vins mais beaucoup sont surfaits et sans âme.
Dernière chose, j’ai toujours tendance à privilégier les vins de vignerons par rapport aux marques ou aux négociants.

– Pour vous, un « bon vin » c’est quoi ?
Le bon vin c’est le plaisir et le grand vin c’est l’émotion.

– Quel est le meilleur souvenir de dégustation que vous ayez ?
J’en ai plusieurs : Trévallon rouge 1996, Grange des pères 1995 (le jour mes 25 ans chez Michel Bras), Syrah Léone 1993 (mon premier Peyre Rose), Marie Beurrier 1997 de chez Bonneau il y 10 jours.

– Comment définiriez-vous le Languedoc en tant que région viticole ?
Une multitude de beaux terroirs.
Un dynamisme sans commune mesure en France (je parle des vignerons).
Un retard sur l’oenotourisme.
Une mauvaise image à effacer.

– Quelle a été votre dernière révélation concernant les vins de cette région ?
Le domaine du Champ des Barbiers en 2006 (leur premier millésime). Un vin profond, aromatique et typiquement languedocien.

– Quels sont vos producteurs préférés dans cette région ?
J’aime beaucoup Marlène Soria (Domaine Peyre Rose) pour la profondeur et la fougue de ses vins (probablement le plus grand domaine du Languedoc actuellement), Olivier Jullien (Mas Jullien) pour la finesse et la sincérité de ses vins, la Grange des Pères pour la délicatesse aromatique et le soyeux de texture. Ce sont pour moi les trois plus grands.
Mais j’ai un chouchou, qui lui n’est pas assez connu : c’est Xavier Braujou du domaine La Terrasse d’Elise à St Jean de Fos. Toutes ses cuvées sont remarquables !

– Comment voyez-vous l’avenir du Languedoc-Roussillon viti-vinicole ?
Je ne le vois qu’à travers des évolutions nécessaires, qui pour certaines sont en cours (la reforme des AOC du Languedoc, le style des vins vers plus de finesse…).
Je pense que « les petits » vont souffrir de la crise actuelle, par contre je pense que les producteurs qualitatifs et consciencieux subsisteront.

– Selon vous, que manque-il au Languedoc-Roussillon pour être pleinement considéré comme région viticole de qualité ?
Une histoire et un passé qualitatif … On en reparlera dans 20 ans !

– Seriez-vous prêt à échanger votre meilleure bouteille de vin du Languedoc-Roussillon contre un autre vin ?
Absolument pas !

– –
Merci à Loïck pour sa participation et sa sincérité …

5 réflexions au sujet de « Wineblog Mettez un peu de Languedoc dans votre Vin »

  1. Baraou

    Marie Beurrier 1997 était « top slurp » et La Grange des Pères est un des 5 domaines les plus « fins » du Languedoc.

  2. Valérie

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt l’interview de Loïck. Je vis à Jonquières dans l’Hérault et apprécie comme lui le Mas Jullien mais aussi le Mas de l’écriture… Marlène Soria est effectivement une reine dans ce domaine. J’ai été aussi très fière et étonnée que Loïck parle du Champ des Barbiers, le vin de ma soeur et mon beau frère à Argelliers. En effet ils commencent à peine à produire et ne commercialisent que très peu leurs vins par manque de temps. Je voulais également signaler que mon frère fait un « vin de garage » à découvrir absolument. Domaine de la Marèle, déjà présent sur de nombreuse grande table. Je pense que si Loïck a aimé le Champ des barbiers il aimera également La Marèle qui est sur le même terroir. Seul bémol, le prix mais il est largement justifier. Bonne dégustation et encore merci à Loïck.

  3. Sylvain

    Merci Valérie pour toutes ces informations. Nous ne manquerons pas sur Midi-Vin de déguster si l’occasion nous en est donné, tous ces vins cités. Et peut être de les faire découvrir et bientôt en vente sur Midi-Vin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *