Le Chemin des Rêves ou comment faire d’un rêve une passion

Domaine Chemin des Rêves - AOC Grès de Montpellier - Combaillaux

Changer de vie ! En voilà une drôle d’idée, mais qui n’y a jamais pensé ? Plaquer son métier, découvrir de nouveaux horizons, se poser de nouvelles questions… Aujourd’hui, nous parlerons d’un de ces hommes, intrigué par l’inconnu et devenu vigneron par passion.

Benoît Viot, ancien directeur marketing d’un laboratoire pharmaceutique, s’est lancé ce défi. Il s’est donné une dizaine d’années afin d’apprendre le métier de vigneron. Pour cela, il a parcouru la France entière, puis s’est affiné l’esprit au contact de vignerons comme Jean Pierre Venture (Domaine de la Séranne) à Aniane, au cœur du Languedoc. Aujourd’hui, les vins du Chemin des Rêves sont une invitation au plaisir. Retour sur une histoire peu banale …

Et au milieu des vignes passe un chemin …

Benoit Viot dans ses vignes du Pic Saint Loup

Benoit Viot dans ses vignes du Pic Saint Loup

En 2003, Benoît Viot cherche des parcelles de vigne pour commencer à produire son vin. Il rencontre quelques propriétaires, dont un, qui lui fait découvrir son terrain à Combaillaux. Il lui montre un chemin qui borde les vignes et lui parle d’une amoureuse du site, qui se plait à l’emprunter régulièrement. Elle le nomme joliment le Chemin des Rêves. Un chemin que l’homme connait bien tant il caractérise le parcours qu’il s’est frayé. Pour lui, c’est un coup de foudre. Le Domaine du Chemin des Rêves est né, concrétisant ainsi la reconversion de ce passionné.
Il devient l’interprète d’une nature qui l’entoure, baignée de soleil, bercée par les douces senteurs d’une garrigue enivrante. Il vit désormais sa passion à temps plein. Comme il le dit : « quitte à ne plus avoir de vacances autant être au soleil ! »
En 2004, il s’installe à Grabels. Cultivant ses vignes qui s’épanouissent au beau milieu de la nature, il assiste à la naissance de son premier millésime.

Deux terroirs inversés !

Benoît Viot dispose aujourd’hui de 13 hectares de vignes qui s’étendent sur deux parties bien distinctes. Une des spécificités du Chemin des Rêves se situe dans les différences qu’il existe entre ces deux parties. Naturellement opposées, le vigneron y ajoute la notion de terroirs inversés :
La première partie s’étend sur la commune de Saint Gély du Fesc. Elle est majoritaire, solaire, précoce, exposée soleil couchant et plutôt découverte. Située dans l’appellation Coteaux du Languedoc – Pic Saint Loup, elle présente néanmoins une typicité de sol proche de celle des Grès de Montpellier (galets roulés, grés,…).
La seconde partie est située près du village de Combaillaux, dans un endroit sensiblement plus calme. Elle est minoritaire, fraîche, tardive, exposée soleil levant et encaissée. Située dans l’appellation Coteaux du Languedoc – Grès de Montpellier, elle présente néanmoins une typicité de sol proche de celle du Pic Saint Loup (cailloutis calcaires, argiles,…). Particularité amusante, mais qui a son importance pour les futurs vins!
En ce qui concerne sa philosophie culturale, Benoît Viot réfléchit à l’impact de ses actions sur l’environnement. Il souhaite convertir son exploitation en agriculture biologique, mais hésite encore lorsqu’il voit le bilan carbone de certains bio.

Une vinification soignée et le sens du détail.

On peut le dire, le domaine est en pleine mutation. En bordure de ses vignes à Saint Gély, Benoît Viot fait installer un caveau de vente conçu dans une démarche écologique. Le caveau est adossé à la future cave qui sera prochainement aménagée. Pour l’instant, les vinifications se déroulent au Mas de Piquet à Grabels. Le vigneron dispose ici d’une installation qualitative (cuves inox, pressoir pneumatique, érafloir, fouloir,…). De plus, il possède de petites cuves de 30 et 50 hectolitres qui lui permettent de vinifier chaque cépage séparément, facilitant ainsi leurs expressions. Les vinifications sont ajustées afin de préserver le fruité et la fraîcheur des raisins. Des extractions douces vont permettre d’enrober les tanins afin d’apporter un brin de gourmandise à chaque cuvée. Une petite proportion de ses vins est élevée en barrique, mais le vigneron fait confiance à l’élevage en cuve favorisant la conservation d’un fruit gourmand et expressif.
Au premier abord, les vins de Benoît Viot attirent l’attention. Les étiquettes contemporaines donnent la réplique aux histoires de la contre-étiquette. Indéniablement, les vins de Benoît Viot vous entrainent dans son univers. Un univers où le rêve, le fruit et la fraîcheur sont intimement liés.

 

Les Vins du Domaine du Chemin des Rêves

Les vins du domaine du Chemin de Rêves à découvrir :

« Bois-moi ! » – 2007 – A0C Coteaux du Languedoc – Vin Rouge.
Fraîchement débouché, ce vin se laisse couler dans le verre. Sa robe rubis est éclatante. Les premières senteurs vous amènent au milieu de la garrigue. Là où le thym diffuse ses douces senteurs. A ces notes subtiles, viennent se superposer les fruits noirs frais et intenses.
Une fois en bouche, ce vin est un océan de souplesse. Ni les tanins, enrobés et friands, ni l’alcool, qui supporte les arômes sans les dominer, ne viennent gêner son séjour en bouche. Des notes de fines épices (poivres) viennent compléter la palette aromatique. La fraîcheur est appréciable et témoigne de la bonne maturité des raisins.
Ce vin est une pure gourmandise qui appelle au partage entre amis, à servir à température ambiante, sur une cuisine simple et conviviale, un assortiment de tapas (charcuteries, fromages frais, calamars à la plancha) conviendrait parfaitement.

« Utopie 3 » – 2007 – Vin de Pays de l’Hérault – Vin Rouge.
Une profondeur qui ne trompe pas. Le premier nez s’ouvre sur des nuances de cassis, évoluant sur le kirsch puis le poivron grillé. D’une délicatesse appréciable, le nez invite à passer ce vin en bouche.
L’attaque en bouche reste fraîche, avec un fruité plus marqué qu’au nez. Les épices complètent la bouche et les tanins se dessinent joliment sans agressivité. Le tout est bien équilibré et la typicité du vin est remarquable.
Le plaisir est déjà là donc pourquoi attendre! Une association avec une viande blanche légèrement grillée pourrait convenir.

« Gueule de Loup » – 2006 – AOC Coteaux du Languedoc, Pic Saint Loup – Vin Rouge.
L’intense profondeur témoigne d’une belle concentration. Le nez se révèle d’une grande finesse, sur des notes exotiques de noix de coco et de vanille des îles. Une fois aéré, ce vin présente des nuances savoureuses de fruits rouges (cassis, cerise) cuits s’alliant judicieusement avec des notes chocolatées.
La puissance de ce vin se retrouve en bouche. Nous ne sommes pas dans l’excès, mais dans le support des arômes et la générosité. Les tanins sont fondus et gourmands. Les notes délicates du nez se retrouvent en bouche pour notre plus grand plaisir. La longueur est remarquable. Une sensation de rondeur et de concentration accompagne son passage en bouche.
Cette cuvée, déjà très gourmande, se déguste dès à présent pour les plus impatients, et autorisera une garde de 3 à 5 ans supplémentaire. Les viandes rouges seront ses alliées. Mais pourquoi ne pas tenter l’exotisme d’un poulet columbo !

Quelques questions posées à Benoît Viot :

Midi vin : Aujourd’hui, qu’est ce qui vous passionne le plus dans votre métier de vigneron ?
La variété du métier, les rencontres, les autres vignerons, la surprise de chaque bouteille, l’observation de la nature et le plaisir de développer mes sens pour déguster toutes choses.

Midi vin : Quel message souhaitez-vous transmettre lorsqu’un consommateur découvre vos vins ?
Message est un bien grand mot, ce n’est que du vin ! quelque soit le vin qu’il se fasse plaisir avec des copains.

Midi vin : Qu’est ce qui, pour vous, est primordial à la vigne ? en vinification ?
A la vigne : l’équilibre du pied de vigne (poids de raisin / feuillage).
En vinification : laisser faire le plus possible.

Midi vin : Quel est la touche personnelle qui caractérise vos vins ?
L’équilibre encore ! Finesse et fraicheur.

Midi vin : Si vous deviez choisir un plat qui se marierait bien avec l’un de vos vins, quel serait cet accord ?
Un couscous avec l’Exubérant, j’adore.

Midi vin : Quel avenir allez vous donner à votre domaine ?
Planter un peu de vigne, pour donner un peu ma marque personnelle après avoir profité de vignes plantées il y a plus de 40 ou 50 ans.

_____________________________________________

Sur ces belles paroles, nous vous invitons à découvrir les vins du Chemin des Rêves. Sincères et gourmands, ces flacons de plaisir satisferont vos attentes.

Partagez cet article

2 réflexions au sujet de « Le Chemin des Rêves ou comment faire d’un rêve une passion »

  1. Ping : Le Chemin des Rêves ouvrait ses portes. | Midi-Vin : le blog des vins du Languedoc Roussillon

  2. Ping : Entre barriques et coups de marteau | Midi-Vin : le blog des vins du Languedoc Roussillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>