Château Grès Saint Paul au top de sa forme !

Vinisud nous a donné l’occasion de rencontrer Jean-Philippe Servière , propriétaire du domaine Grès Saint Paul ainsi que son œnologue, Christophe Guirao.

Propriété de la famille Servière depuis 1830, ce domaine de 24 hectares reconstruit sur les ruines d’une église datant du Moyen-Age se situe sur la commune de Lunel dans l’Hérault.
Les 24 hectares de vignes du domaine sont classées en AOC Côteaux du Languedoc avec pour cépage la Syrah (11 hectares), le Grenache (2 hectares) et le Mourvèdre (2,5 hectares).  Le reste du vignoble est composé de 6 hectares de Muscat Petits Grains et est classé en AOC Muscat de Lunel.

image-4469

Le terroir de cailloutis et de graves villafranchiens du Château Grés Saint Paul

La gamme se compose de muscat doux, sec et même d’un pétillant demi-sec.
Pour les rouges, les vins sont composés à majorité de Syrah.

En 2009, la vinification a pris un tournant à 180 degrés et Christophe Guirao nous l’explique avant d’entamer la dégustation.

Depuis 2009, nos vins ne reçoivent plus aucun élevage en barrique. C’est voulu et réfléchi. Nous voulions laisser s’exprimer au maximum nos cépages sur notre terroir. Certes, l’élevage en barrique était dans le passé très peu présent, nos vins ne respiraient pas le bois, mais nous voulions aller plus loin. Pour cela, il nous fallait la trésorerie nécessaire, car l’élevage en cuve immobilise le vin pendant deux ans, bien plus longtemps qu’en barrique. C’est donc deux ans sans ventes, et du vin qui immobilise de la cuverie. Il a fallu s’adapter, acheter quelques cuves et revoir le mode de vinification en profondeur.
J’ai dû changer le mode de vinification, avoir une extraction plus douce, des cuvaisons plus longues pour fondre les tanins. Le plus grand changement s’est fait sur la phase pré-fermentaire avant le départ en fermentation. C’est à ce moment-là que j’extrais un maximum de choses dans les raisins, je travaille énormément sur mes cuves, quand les raisins sont encore « frais ».  Par la suite j’ai diminué la longueur des remontages, j’extrais autant qu’auparavant mais sur un laps de temps plus long, tout en douceur.

Les vins de Muscat Petits Grains

Libertine 2010
Vin de Pays d’oc
Muscat Sec
100% Muscat petits Grains

Issu de pressurage direct et d’une stabulation à froid (4°C) pendant 24 heures avant débourbage. Fermentation à basse température (14°C) puis blocage de la fermentation malolactique. Elevage en cuve sur lies fines.

Le premier nez est d’une complexité incroyable. Tout est axé sur les agrumes avec une dominante ananas. Vient ensuite des notes pâtissières me rappelant la pâte à gâteaux puis de la fleur.

L’aération du vin libère des notes anisées.

L’entrée en bouche est ronde, typique du muscat. On perçoit très bien en milieu de bouche la fleur d’oranger soutenue par une belle acidité. La finale marquée par des notes de verveine est parfaitement équilibrée.

Bohémienne 2010
Vin de Table
Muscat Moelleux
100% Muscat Petits Grains

Issu de pressurage direct et d’une stabulation à froid (4°C) pendant 24 heures avant débourbage. Fermentation à basse température (14°C) puis arrêt de la fermentation par le froid pour conserver des sucres résiduels. Elevage en cuve.

Premier nez très aromatique où le pétale de rose domine. A l’aération, la mangue, la pêche blanche et le menthol s’échappent du verre. Superbe nez d’une grande finesse !

L’entrée en bouche est très légère, il n’y a aucune lourdeur dans ce vin doux. Le milieu de bouche est marqué par le fruit exotique et la finale se positionne sur l’onctuosité de la pêche, une vraie gourmandise !

Sévillane 2010
AOC Muscat de Lunel
Muscat Doux
100% Muscat à petits-Grains

Issu de pressurage direct et d’une stabulation à froid (4°C) pendant 24 heures avant débourbage. Fermentation à basse température (14°C) jusqu’au point de mutage à l’alcool et sucres résiduels à 120 grammes. Elevage en cuve.

Coup de cœur pour cette cuvée qui se laisse déguster sans modération. Un nez gorgé de fruits à chair jaune marqué par l’abricot, le muscat et les fruits exotiques. Une sensation de sucrosité dès l’analyse olfactive qui fait penser à de la pâte de coing à l’aération.

L’entrée en bouche se veut équilibrée, une juste balance entre l’onctuosité et l’acidité. Le milieu de bouche libère toute la puissance aromatique du nez et la finale d’une très belle longueur ne laisse rien échapper de la complexité de ce cépage.

Lolita
Pétillant demi-sec
100% Muscat petits Grains

Issu de pressurage direct et d’une stabulation à froid (4°C) pendant 24 heures avant débourbage. Fermentation à basse température (14°C) puis arrêt de la fermentation par le froid pour conserver des sucres résiduels naturels. Blocage de la fermentation malolactique. Conservation du gaz naturel issu de la fermentation et gazéification complémentaire avant la mise en bouteille.

Un autre coup de cœur pour ce vin pétillant et non mousseux c’est à dire à la bulle très fine, légère et désaltérante.

Le nez est très aromatique, aux notes prononcées d’agrumes et de fruit frais.
La bouche est simplement parfaite pour ce genre de vin, c’est très désaltérant, pour l’été, l’apéritif et léger en alcool (10,5% Vol). Un verre en appelle un autre, c’est tout ce que l’on attend de ce genre de vin.

Les Vins Rouges

Tous les raisins rouges du domaine sont égrappés et foulés. La vinification s’effectue cépage par cépage en cuve béton pour une macération d’environ 3 semaines. Les fermentations alcooliques se déroulent à l’aide de levures naturelles et l’élevage se fait uniquement en cuve comme expliqué ci-dessus.

Romanis 2009
AOC Coteaux du Languedoc
60% Syrah – 30% Grenache – 10% Mourvèdre

Midi-Vin, commercialise actuellement le millésime 2008

Le nez dégage des senteurs complexes de fruits noirs, mûre et groseille et des épices douces à l’aération avec des senteurs de garrigue et de thym.

L’entrée en bouche est sur la fraîcheur, un assemblage très fondu, très digeste qui prend de l’ampleur en milieu de bouche pour délivrer une structure et un fruité remarquables. La finale est longue et marquée par un grain de tanin extrêmement soyeux.

 Antonin 2009
AOC Coteaux du Languedoc
80% Syrah – 10% Grenache – 10% Mourvèdre

C’est un coup de cœur pour cette cuvée, pour deux raisons : son nez et son équilibre parfait entre jeunesse et vin taillé pour durer.

Le nez s’ouvre sur un bourgeon de cassis très puissant suivi de près par un bouquet floral impressionnant. L’aération libère du zeste de pamplemousse, incroyable, très rare puis quelques notes de garrigue.

L’entrée en bouche est gouleyante sur le fruit rouge, le milieu de bouche, parfaitement équilibré, diffuse le bourgeon de cassis et rend cet assemblage gourmand et d’un équilibre rare. La finale laisse parler le potentiel de ce vin, tout y est, tanins, acidité, onctuosité, un grand vin !

Syrhus 2009
AOC Coteaux du Languedoc
95% Syrah – 5% Mourvèdre

Le premier nez s’oriente sur la réglisse puis le zan ; l’aération apporte du cuir et une pointe de cassis, toujours dans la finesse.

L’entrée en bouche se veut dense, le vin remplit la bouche en un instant, l’extraction est parfaitement maîtrisée, la réglisse et les fruits noirs viennent pousser le tout sur une finale poivrée et rappelant la sève. Ce vin est à boire dès à présent pour les amateurs de Syrah très dense ou à attendre un peu pour ceux qui aiment les finales plus douces.

En résumé,  le Château Grès Saint Paul produit des blancs désaltérants, tous différents, exprimant tout le potentiel d’un très beau cépage qu’est le Muscat Petits Grains. Des rouges intenses et complexes, très bien extraits, apte à vieillir. On connaissait les vins quand l’élevage se faisait en barrique, nous venons de les redécouvrir avec un élevage 100% cuves et c’est toujours aussi bon !

PS : la photo des vignes a été prise sur le site internet du domaine.

Cette entrée a été publiée dans Rencontre avec ... le par Sylvain.

À propos Sylvain

Gérant Easy-IT - Consultant e-commerce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *