Archives pour la catégorie Rencontre avec …

Mas Peyrolle en appellation Pic Saint Loup

Vignes de Grenache du Mas Peyrolle
image-7922

Mas Peyrolle – Pic Saint Loup

C’est à l’invitation de Jean-Baptiste Peyrolle, jeune vigneron installé à Vacquières, que nous sommes allés visiter les vignes et le chai du Mas Peyrolle. Vacquières est un charmant petit village, parmi les plus au nord de la zone d’appellation du Pic Saint Loup. Jean-Baptiste nous a amené voir ses vignes situées à 2 endroits : plusieurs vignes dont celles de blanc, non loin du lieu-dit Babara, au Patus des Conques, non loin de Vacquières et une autre partie, dans la gravette de Corconne.

Jean-Baptiste Peyrolle

Jean-Baptiste Peyrolle
image-7923

Mais avant toute chose, une petite présentation du vigneron : Jean-Baptiste a pris la suite de son père (son père et son oncle étaient coopérateurs avant de se lancer dans la grande aventure de la cave individuelle) et a vinifié son premier millésime en 2008. Avant le retour au pays, Jean-Baptiste a travaillé dans le vin (côté production ou service) aux 4 coins du monde : Australie, Nouvelle-Zélande, Tahiti (dans les bateaux de croisière) et plein d’autres endroits (Irlande, Californie). Un vrai globe-trotter qui s’est enrichi de multiples expériences et dont il se sert pour construire l’histoire du Mas Peyrolle.

Les Vignes du Mas Peyrolle

Les vignes du Patus de Conques : une belle parcelle divisée entre des syrahs plantées en haute densité (6000 pieds / hectare -> photo ci-dessous) et des vieux grenaches en gobelet (photo en début d’article). Ces vignes ne sont pas sur la zone d’appellation du Pic Saint Loup.

Jeunes syrahs du Mas Peyrolle plantées en haute densité
image-7924

 

Les vignes sur Corconne : la fameuse gravette de Corconne, curiosité géologique du coin, issue de résidus calcaires descendus du causse surplombant le village de Corconne lors des différentes périodes de glaciation. En dessous des argiles rouges composant un sol très homogène et très profond (de trois à six mètres) sert de support à cette gravette. Même en cas de fortes pluies, l’eau est évacuée immédiatement, comme à travers une matière filtrante, alors que le sous-sol conserve un peu d’eau. Sont plantées ici les Syrah, Mourvèdre et autres Cinsault.

Gravette de Corconne
image-7925

Le Chai du Mas Peyrolle

Cuverie du Mas Peyrolle

La cuverie est essentiellement composée de cuves époxy à chapeau flottant. Le bâtiment est neuf, à proximité immédiate du logement du vigneron. Si on lance Jean-Baptiste sur le sujet, on sent bien que ce n’est pas l’envie qui lui manque d’améliorer la cuverie notamment avec des cuves béton.

Dégustation Mas Peyrolle

Mas Peyrolle - Le Rosé 2015

Rosé 2015 : Un joli rosé (pressurage), ni trop pale ni trop teinté, croquant à souhait, avec un nez sur les agrumes (pamplemousse).  Un rosé de plaisir (grosse base de grenache, syrah et cinsault à parts égales), que l’on ouvre à l’apéritif avec des tapas de fruits de mer (moules, calamars) et que l’on prolonge sur la table avec des grillades (côtelettes d’agneau avec un tian de légumes). Du plaisir avec de la simplicité mais non dénué d’une belle tenue.

Mas Peyrolle - Finalmente

Finalmente 2015 : Mon chouchou de l’été, rien moins que celà. Un assemblage Roussanne / Rolle (Vermentino) / Marsanne (1/3 de chaque environ) sur des terroirs de argilo-calcaire et qui ne voit que de la cuve. Un régal qui fleure bon l’acacia, les notes de fruits à chair blanche (poire) et de pêche. Un vin frais, rond et délicat, qui surprend aussi par sa longueur, avec une finale extrêmement fraîche. Un vin tout comme le rosé que l’on peut ouvrir à l’apéritif sur des tapas salés (muffins au pesto / tomates séchées – petits croissants aux anchois) et qui accompagnera des poissons grillés à la plancha comme des filets de maquereau ou de merlu façon parillada.

Mas Peyrolle - Gourmandise

Gourmandise 2014 : un joli nom pour un vin. Et vraiment on est sur le vin parfait de l’été, un glouglou comme on les aime quand la chaleur arrive, avec un joli nez de fruits rouges (cerise croquante) et une attaque fraîche, très juteuse. Un vin sans chichi mais que l’on aimera partager avec ses amis autour de quelques belles tranches de jambon ibérique ou d’une terrine faite maison sur une bonne tranche de pain au levain.

Esprit du Mas Peyrolle

Esprit 2014 : encore une cuvée qui porte bien son nom. On retrouve là l’exemple même des vins du Pic Saint Loup moderne, sans lourdeur ni pesanteur mais avec de la matière et toujours une très belle fraîcheur. A réserver sur une cuisine traditionnelle comme une belle daube de boeuf ou un rôti de boeuf avec une belle poêlée de girolles ou un parmentier d’agneau au thym.

Mas Peyrolle - Chant de l'Aire

Chant de l’Aire 2014 : on passe encore un cran dans la concentration (très grosse majorité de Syrah adossé à une pointe de mourvèdre) et la complexité. Le terroir de gravette s’exprime pleinement avec un vin qui propose une belle profondeur, une texture, un vin droit tel qu’on les aime. Et toujours, la fraîcheur, marqueur des vins du Mas Peyrolle.

Voilà c’est fini : en espérant que ce post vous aura permis de découvrir le Mas Peyrolle en vente sur Midi-Vin et donner l’envie de découvrir ses vins.

Visite au Mas de Daumas Gassac

Voila une visite professionnelle comme on aimerait en faire plus souvent. Pas très compliqué pour nous d’aller au Mas de Daumas Gassac domaine viticole si connu dans le monde (le quai d’expédition dédié à l’export en donne un léger avant-goût), situé entre Gignac et Aniane, un chai construit à proximité du Gassac, petit cours d’eau qui sert de climatiseur naturel mais qui peut se révéler capricieux lors des épisodes cévenols du mois de septembre (2014 en est un excellent exemple) pour s’imprégner de l’esprit de Daumas Gassac.

Grands contenants de Daumas Gassac

Lire la suite