Accord vin sushi avec le Pic Saint Loup en blanc et en rosé

Accord vin sushi avec les vins blancs et rosés du Pic Saint Loup

accord vin sushi

Toujours dans la retranscription des moments forts de Vinisud 2010, je vous parle aujourd’hui d’une animation qui s’est tenue le dernier jour du salon, sur le stand des vins du Pic Saint Loup et à laquelle j’ai eu la chance de participer. Cette animation (intitulée accord vin sushi) fut orchestrée par Daniel Roche – créateur de l’association l’Epicuvin bien connu sur Montpellier et organisateur de salons – qui proposa des accords étonnants et détonants entre les vins blancs et rosés des producteurs du Pic Saint Loup et les succulentes spécialités japonaises du cuisinier du restaurant concept le Sushi Bar à Montpellier.
Durant toute la durée de l’animation, les heureux participants ont pu juger de l’excellente qualité des mets créés par le cuisinier. Ses propositions furent sublimées par leurs accords avec les vins du Pic Saint Loup. Retour sur cette expérience exotique qui cherchait à sublimer les accord vin sushi !

Surprenante rencontre entre les vins du Pic Saint Loup et les mets japonais

Cette rencontre – qui sonnait pourtant comme un premier rendez-vous – n’a pas déçu. « Cet accord, qui aurait pu l’imaginer ? Personne sans doute, mais ils l’ont expérimenté et c’était délicieux » s’exclama l’un des participants à la fin de cette expérience. Cette phrase traduit bien le succès que l’animation a connu.

Côté met, le chef distribua une série de 3 nigiris (pour les connaisseurs) au thon, à la coquille Saint Jacques et à la seiche – tous les 3 crus – en finissant sur un dernier nigiri à l’anguille dorée et caramélisée … bref, un délice !

nigiri anguille

nigiri thon

Avec chaque met, un vin blanc et un vin rosé furent proposés :

Le chef offrit 4 propositions (à base de thon rouge cru, de coquilles saint jacques crues, de seiche puis d’anguilles caramélisées) pour lesquelles Daniel Roche associa un vin rosé et un vin blanc à chaque fois. Les participants firent ensuite remonter leurs préférences en termes de couleur. Alors vin blanc ou vin rosé, les avis divergèrent mais deux accords me marquèrent :
La saveur onctueuse de la chaire crue du thon ou des coquilles Saint Jacques appelait des vins riches et aromatiques qui se laisse glisser en bouche, en parfumant la chair certes un peu neutre. Pour moi, le vin blanc proposé collait à merveille : Abracadabra Blanc du domaine Chemin des Rêves.

image-1890

Le vin blanc Abracadabra du Domaine Le Chemin des Rêves apportait toute sa palette aromatique (fruits à chair blanche : poire, pêche) relevée par une pointe épicée (poivre blanc) qui rehaussait la fin de bouche. Onctueux et explosif en bouche, il parfumait avec justesse les coquilles et le thon. Un superbe accord !

L’anguille caramélisée, alors celle-là ! Une finesse remarquable, un goût plutôt suave et doux. Pour redresser la barre et amener une fluidité en bouche et une touche gourmande de fruit rouge, le vin rosé servi était génial : les Musardises du domaine Les Grandes Costes.

Le vin rosé Musardises du Domaine Les Grandes Costes s’exprimait sur des notes intenses de fruits rouges (fraise écrasée) et apportait une consistance en bouche et une gourmandise sur le fruit appréciable. Un vin parfait pour ce met et garanti sans anguille sous roche !

Entre temps, n’oublions pas les vins rouges !

Malgré cette superbe animation qui faisait la part belle aux vins blancs et rosés des producteurs en appellation Pic Saint Loup, j’ai dégusté aussi quelques vins rouges dont certains ont attirés mon attention :

Le Chemin des Rêves – Gueule de Loup – AOC Coteaux du Languedoc Pic Saint Loup
Syrah – Grenache
vin rouge

Le millésime 2007 apporte plus de complexité à cette cuvée que son grand frère de 2006.
Le nez exprime une complexité remarquable où se mêlent les épices douces, le romarin, les fruits rouges frais, et un boisé délicat. Tout y est !
L’attaque en bouche est souple, la puissance est progressive, bien canalisée. Les tanins sont fondus et apportent une certaine gourmandise. Les arômes boisés reviennent alors que la finale laisse en bouche une note de cerise au chocolat indissociable. Un vrai plaisir !

Domaine de Sigalière – Les Ammonites – AOC Coteaux du Languedoc Pic Saint Loup
Syrah – Grenache – Carignan
vin rouge

Ce vin se présente sous une robe intense et profonde qui traduit un rouge pourpre présentant une légère évolution.
Au nez les arômes sont intenses et gourmands. Les fruits rouges confiturés ouvrent les débats et partagent le devant de la scène avec des notes épicées et mentholées. De belles notes évoluées de réglisse complètent la palette. Une jolie complexité !
En bouche, l’attaque est souple, ronde puis le vin s’ouvre sur des tanins grenus mais plaisants. La finale – assez longue – propose des arômes de cacao qui évolue vers une pointe de pruneau. C’est vraiment gourmand !

Saint Daumary – Troisième mi-temps 2007 – AOC Coteaux du Languedoc Pic Saint Loup
Syrah – Grenache – Carignan
vin rouge

La robe de ce vin est noire profonde et rappelle l’encre de Chine.
Au nez, les fruits noirs confiturés s’expriment avec une belle générosité. Une note typique de garrigue relève le tout, le thym, l’armoise s’échappent du verre avec sincérité.
En bouche l’attaque est massive, dense et témoigne d’une concentration impressionnante. Cependant, les tanins sont assez fondus et n’accrochent pas. La bouche est prise par un volume incroyable. La fin de bouche fait ressortir les notes de garrigue associées à un soupçon de réglisse. C’est long et intense … comme une troisième mi-temps !

Je félicite le syndicat des vins du Pic Saint Loup pour avoir eu cette idée, Daniel Roche pour l’animation et les accords mets et vins qui furent surprenants et enrichissants …

Merci à Daniel Roche pour sa vista

ainsi que le chef du Sushi Bar qui m’a converti à la cuisine japonaise.

Le chef du Sushi Bar nous aura régalé

accord vin sushi

Ce fut une expérience savoureuse et riche d’enseignement ! Je vous invite sincèrement à découvrir les fabuleux accords entre les spécialités japonaises et les vins blancs et vins rosés. Cela risque d’en surprendre plus d’un …

Cette entrée a été publiée dans Recettes le par Arnaud.
À propos Arnaud

Etudiant DNO Montpellier diplômé en 2011

3 réflexions au sujet de « Accord vin sushi avec le Pic Saint Loup en blanc et en rosé »

  1. jlm

    Il est vrai que de savoureux mariages peuvent s’imaginer entre la cuisine asiatique et nombre de vins francais mais je n’avais pas pensé à l’association des sushis avec un Pic saint Loup blanc ou rosé.
    Je vais d’ailleurs essayer. Merci pour le conseil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *