Le Viognier

medium histoire vigne vin   Le Viognier

Une des composantes importantes du terroir est le « matériel végétal ». Autrement dit, les cépages.
Un cépage est une variété (cultivar) de l’espèce végétale Vitis vinifera (la vigne européenne).
Penchons nous donc sur un cépage en particulier, internationalement reconnu et qui donne de très bons résultats dans nos terroirs méridionaux: le Viognier.

Pour revenir à ma première affirmation, remarquez que quand on parle de terroir on parle principalement des interactions cépage-climat-sol (sans oublier le facteur humain). C’est pourquoi nous avons en Europe une si grande diversité de « terroir ». Parce que nous avons une énorme diversité de composantes différentes et aussi parce que nous arrivons – volontairement ou pas (c’est une autre question) – à les exprimer.

Bref, nous sommes ici avant tout pour parler d’un cépage en particulier – le Viognier – et de son implantation dans le terroir du Languedoc-Roussillon.

Le Viognier est un cépage blanc qui provient des Côtes-du-Rhône et plus précisément du Nord des Côtes-du-Rhône.
Une analyse de son ADN, réalisée en 2004 par des chercheurs californiens, a démontré son origine alpine. Il serait par ailleurs un cousin du fameux cépage rouge Italien, le Nebbiolo.

Son histoire est assez originale: il a failli disparaître mais est maintenant au rang des variétés les plus plantées au niveau mondial.
Phylloxera au XIX° siècle et contexte politique du début du XX° l’avaient restreint, en 1965, à des surfaces inférieures à 10 hectares (environ la taille du domaine viticole moyen en France).
Mais les grandes qualités de ce cépage ainsi que l’engagement des vignerons de la désormais célèbre appellation de Condrieu lui ont rendu ses lettres de noblesse. En 2000 il représentait – tout de même – près 2 500 hectares dans tout le Sud de la France.
Entretemps il a acquis une grande notoriété au niveau international et est désormais planté sur les cinq continents.

Les vins de Viognier sont fins, racés, gras, onctueux et très parfumés.

Vinifiés de manière classique (à l’abri de l’air) ils développent de puissantes notes florales et fruitées (fleurs blanches, fruits exotiques, abricot, pêche…).
Vinifiés et élevés en barrique ils seront plus gras et développeront des notes de fruits secs, de pain d’épices, de tabac ou de musc.

Pour l’accommoder avec vos plats nous vous conseillons – comme souvent pour les blancs secs – de le déguster accompagné de poissons et fruits de mer.
Si c’est un Viognier sur le fruit: écrevisses, langoustines, Saint-Jacques…
Si c’est un Viognier gras et rond: poissons de rivière en sauce (j’insiste sur la sauce)…
Il se dégustera également très bien accompagné de viandes blanches, de fromages secs ou encore de cuisine exotique (sushis par exemple).

Nos vins avec du Viognier majoritairement présent dans l’assemblage:

Mas d’Espanet – Freesia Blanc (90% Viognier, 10% Grenache blanc) – 5,40 €

Domaine Mourgues du Grès – Terre d’Argence ( Viognier, Roussane et Grenache blanc) – 12 €

Mas d’Espanet – Eolienne (Grenache blanc, Viognier et Sauvignon pour environ 1/3 chacun) – 11,50 €

Nos vins avec du Viognier en cépage secondaire de l’assemblage:

Mas cal Demoura – L’Etincelle (Chenin majoritaire puis Viognier, Muscat, Roussane, Grenache blanc) – 14,50 €

Château de Cazeneuve – Vin Blanc (Roussane, Grenache blanc, Viognier, Vermentino) – 15 €

viognier auust 18 fx histoire vigne vin   Le Viognier

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>