Vendredis du Vin #50 : 50 cl de plaisir

50 cl de plaisir : le contenant des vins doux naturels

A l’initiative de Laurent Baraou qui fête ses 50 ans et qui à cette occasion a été nommé Président (normal ?), le sujet du Vendredi du Vin édition 50 (déjà …) est consacré à la bouteille de 50 cl.

Le format de 50 cl ne doit pas être confondu avec la demie-bouteille de 37,5 cl, format en vogue chez les restaurateurs afin que leurs clients puissent accompagner leur repas d’un vin sans risquer de perdre leur permis de conduire. Ce format de 50 cl est utilisé très souvent pour les liquoreux, les vins doux naturels et autres vins de liqueur comme la cartagène. Donc autant dire un thème qui se prête bien au Languedoc Roussillon notamment pour les vins de Banyuls et de Maury, le muscat de Lunel ou de Frontignan. Voici ma petite sélection de vins tous dégustés dans des circonstances festives et empreintes de bonne humeur.

La Folie de l’Engarran
Vin de Pays d’OC – Chateau de l’Engarran
100% Sauvignon

Folie de l Engarran 2005 blanc MED edito   Vendredis du Vin #50 : 50 cl de plaisir

La cuvée bien nommée … Le sauvignon est un des cépages qui entre dans la composition des fameux vins de Sauternes. Pas de comparaison souhaitable. Mais La Folie n’est jamais bien loin. Ce vin aux arômes bien prononcés d’agrumes (ananas / cédrat) et de fleurs d’acacia surprend par sa fraîcheur en bouche et ses notes (fugaces) mentholées en finale. J’adore relever les salades de fruits (fruits blancs telles que la poire louise bonne ou passe-crassane accompagnées de quelques fruits rouges de saison) d’un léger trait de ce vin. J’associe à ce vin à cette photo des angelots qui décorent cette folie du XVIIIème.

P1010207 edito   Vendredis du Vin #50 : 50 cl de plaisir

Maury Blanc
AOP Maury – La Préceptorie de Centernach
Grenache gris – Carignan blanc – Maccabeu

centernach 2004 maury blanc MED edito   Vendredis du Vin #50 : 50 cl de plaisir

Contrairement à son prédécesseur, ce Maury est un vin doux naturel (VDN) c’est à dire qu’il subit une étape de mutage, étape où l’alcool (de marc très souvent) arrête la fermentation. Les saveurs sont plus caramélisés, un vin suave, qui tapisse votre palais avec onctuosité. Il se suffit à lui-même et donc peut se boire en début ou fin de repas sans forcément accompagner un met.

La Méjanne
Vin de table liquoreux – Mas Jullien
Chenin – Viognier – Grenache blanc 

Mas Jullien La Mejanne MED edito   Vendredis du Vin #50 : 50 cl de plaisir

Ce vin m’a laissé une sensation inoubliable. Le nez est complexe alternant les notes de coing, de fruits secs grillés, de foin (j’ai pas dit d’étable) mais aussi des notes d’orange confite. Vraiment un vin qui évolue et ne cesse de surprendre : gras mais aussi juteux avec encore une pointe d’acidité qui relève la finale. Malheureusement, Olivier Jullien ne produit plus ce vin.

Ces vins sont souvent snobés par les amateurs avertis qui ne voient dans la sucrosité qu’un moyen de masquer des défauts et de flatter le dégustateur. Je trouve au contraire que ces vins sont d’autant plus difficiles à réussir car c’est une alchimie complexe, où le dosage et l’expérience permettent très souvent des vins atypiques et donc inoubliables.

Voilà c’était ma petite contribution au VDV millésime 50. Et longue vie encore au président …

Partagez cet article

Mise à jour par à .

Une réflexion au sujet de « Vendredis du Vin #50 : 50 cl de plaisir »

  1. Ping : VdV#50 Le compte-rendu : coups de canon de 50, du gros calibre ! | Laurent Baraou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>