L’électrique Roc d’Anglade

Dégustation des vins du Roc d’Anglade

Aujourd’hui, nous vous présentons les derniers millésimes produits par un grand vigneron, passionné, que Midi-Vin apprécie tout particulièrement : Rémy Pédréno du Roc d’Anglade.

Dégusté au bar à vin l’Atelier à Montpellier en marge du salon Millésime Bio, où la Cave des Arceaux organisait une grande soirée avec bon nombre de vignerons présents.

Sur la commune de Langlade, Rémy Pédréno produit des vins cousus main sur 10 hectares de vignes et un terroir qu’il décrit comme bourguignon : 1/3 d’argile, 1/3 de sable et 1/3 de limon, le tout exposé au nord.

image-4389

Rémy Pédréno

Fraîcheur et équilibre sont les 2 mots qui ressortent à chaque dégustation. Des vins aux accents bourguignons mais pas seulement : des grands vins qui savent évoluer dans leur bouteille pour le plus grand plaisir des amateurs.
Carignan, Grenache, Syrah et Mourvèdre pour le rouge dans le respect des traditions languedociennes, et Chenin et Chardonnay pour le blanc, aux antipodes de ce qu’il se produit aux alentours.

Le Domaine de Roc d’Anglade produit des Vins de Pays du Gard dignes des meilleures AOC, vins plébiscités par les amateurs. Une valeur sûre dans le Gard qui montre à quel point cette région possède bel et bien un petit quelque chose capable de faire la différence.

Roc d’Anglade Blanc 2010
Vin de Pays du Gard
80% Chenin, 20% Chardonnay

Midi-Vin commercialise le millésime 2009 du Roc d’Anglade Blanc

Le vin nous est servi en carafe, le premier nez exprime des notes fumées, pomme acidulée puis coing et une note florale à l’aération.

L’entrée en bouche est grasse, le fruit à chair jaune s’exprime rapidement et l’acidité présente est atypique. A l’aveugle, ce vin vous déroutera sur des terroirs plus au nord.  La finale sur le poivre blanc est interminable, le vin exprime tout son potentiel, une sensation acidulée sur le palais des plus agréable pour clore le tout.

Roc d’Anglade Rosé 2011
Vin de Pays du Gard

Midi-Vin commercialise le millésime 2010 du Roc d’Anglade Rosé  (très prochainement le millésime 2011).

Un rosé pour l’apéritif mais également assez structuré pour accompagner des plats. Un nez de silex/pierre à fusil et beaucoup de fruits rouges à l’aération, la fraise écrasée domine.

L’entrée en bouche fait penser à un rosé de saignée par sa structure un peu vineuse, puis, le milieu de bouche repositionne ce rosé sur une trame plus légère et grasse. D’une très belle longueur, pas des plus acides, ce rosé termine sa course sur la fraise écrasée, une vraie gourmandise.

Roc d’Anglade Rouge 2010
Vin de Pays du Gard

Midi-Vin commercialise le millésime 2009 du Roc d’Anglade Rouge

Les rouges du domaine impressionnent toujours. Construits pour la garde, ils s’apprécient aussi dans leur jeunesse mais après une très longue aération. Nous avons le souvenir d’avoir bu une bouteille de 2008 sur 3 jours, le vin ne faisant qu’évoluer dans la bouteille, sans jamais montrer de signes de fatigue : mémorable !
Le Carignan s’exprime sans attendre au premier nez. Le vin est jeune et comme je vous le disais ci-dessus, il mériterait une plus longue aération. Le nez ne nous semble pas au maximum de son potentiel.
L’entrée en bouche est d’une finesse septentrionale comme le blanc. L’extraction semble légère, maîtrisée, ce vin est fait pour durer. L’ensemble est très axé sur le Carignan, une finale légèrement épicée mais le tout pas encore au top de sa forme. Soyons patient, ou sortons nos carafes !

Roc d’Anglade Rouge 2004
Vin de Pays du Gard

image-4390

Rémy Pédréno nous a fait le plaisir d’apporter un 2004.

J’aime bien retrouver une vieille bouteille dans un coin de la cave, l’ouvrir et voir que le vin n’est pas mort. C’est ça que j’aime dans les vins de garde, on est assuré de ne pas ouvrir un vin qui aurait dû être bu depuis longtemps.

Voyons où il se situe :
Le premier nez est minéral, sur la craie ; puis des arômes tertiaires se dégagent à l’aération. Des notes se sous-bois et de gibier. Le Carignan est présent.

L’entrée en bouche est d’un équilibre parfait. Bois de sental, cuir et humus dominent les saveurs en bouche. Les tanins présents en milieu de bouche, sont parfaitement intégrés à l’ensemble. La finale d’une longueur gorgée de fruits rouges et de notes sauvages nous en dit long sur le potentiel de garde des vins du domaine.

Roc d’Anglade n’est plus une découverte pour Midi-Vin, mais un passionné de vin, un amateur averti, un amoureux du Languedoc se doit d’avoir dégusté ces vins au moins une fois, il n’en restera pas indifférent.

Pour nous, c’est toujours un plaisir, une confirmation. Ce mélange subtil entre les arômes primaires, secondaires et tertiaires dans le verre, un équilibre sans fausse note, des vins atypiques nous ont conquis depuis longtemps : et vous ?

Cette entrée a été publiée dans Non classé le par Romain.

À propos Romain

Etudiant DNO Montpellier diplômé en 2012 Diplômé OIV en 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *