Dégustation à l’aveugle de 8 vins rouges du Languedoc Roussillon

Dégustation à l'aveugle de 8 vins rouges du Languedoc Roussillon

On nous dit souvent que nos sens nous jouent des tours ! Quoi de plus efficace qu’une dégustation à l’aveugle pour nous le prouver ? Voilà la réflexion que je me suis faite. Pour cela, je me suis procuré huit vins allant de 6,30€ à 12,50€, balayant les terroirs du Languedoc-Roussillon, dépourvues « du poids » de leurs étiquettes, n’ayant pour force que leur contenu. Une belle expérience réalisée entre amis et futurs professionnels du vin. Les personnalités se sont affirmés, et certains vins s’en sont mieux sortis que d’autres. Quand des dégustateurs, amoureux du bon vin, rencontrent quelques bonnes quilles du Languedoc-Roussillon, il en ressort toujours de beaux récits.

Les forces en présence :
Côté vins, une belle sélection :
« Les Premières » 2007, un Faugères du Domaine Jean Michel Alquier.
« Campredon » 2008, le Coteaux du Languedoc du Domaine Alain Chabanon.
« Les Garrigues » 2007, un Coteaux du Languedoc du Domaine Clavel sur le terroir presque maritime de la Méjanelle.
« Coume Marie » 2007, de la Préceptorie de Centernach en appellation Côtes du Roussillon Villages.
« Gabrielle de Spinola » 2008 du Château Coujan provenant du terroir de Saint-Chinian.
« Trigone » 2008 du Domaine Le Soula en Vin de Pays des Côtes Catalanes.
Les deux Pic Saint Loup : « L’Olivette » 2007 du Clos Marie et « L’Arbouse » 2007 du Mas Bruguière.

La découverte des bouteilles après dégustation

Sept dégustateurs d’origine diverse pour des ressentis singuliers.
David Christol : titulaire d’un BTS Viticulture-Œnologie et d’une licence professionnelle commerce des vins et réseaux de distribution passés à Montpellier. Originaire de Lodève dans l’Hérault. Fils de propriétaire de vigne et coopérateur à la cave de Saint Saturnin. A la recherche d’un emploi de commercial dans la région.
Alexandre Garnier : titulaire d’un BTS Viticulture-Œnologie et d’une licence professionnelle commerce des vins et réseaux de distribution passés à Montpellier. Originaire de Cassis dans les Bouches du Rhône. Fils de vigneron et œnologue en AOC Cassis. Etudiant en 1ère année d’école d’œnologie (DNO) à Montpellier.
Nicolas Mestre : titulaire d’un BTS Viticulture-Œnologie obtenu à Montpellier et d’une licence professionnelle de commerce des vins passée à Colmar en Alsace. Originaire de Meursault en Bourgogne. Fils de vigneron en AOC Meursault. Il travaille actuellement pour le domaine familial à Meursault.
Amélie Boury : titulaire d’un diplôme d’ingénieur en biotechnologies obtenu à l’école Sup Biotech de Paris. Originaire de Paris. Etudiante en 1ère année d’école d’œnologie (DNO) à Montpellier.
Olivier Klein : titulaire d’un BTS Viticulture-Œnologie obtenu à Montpellier. Originaire de Bagnols sur Cèze dans le Gard. Fils de vigneron en AOC Côtes du Rhône. Etudiant en licence professionnelle commerce des vins à Dijon.
Paul Bounaud : titulaire d’une licence professionnelle commerce des vins et réseaux de distribution passés à Montpellier. Originaire du département de la Creuse dans la région du Limousin. Etudiant en 2ème année de master commerce international de vins à Avignon.
Et le dernier dégustateur n’est autre que votre dévoué rédacteur sur Midi-Vin Arnaud Lasisz : titulaire d’un BTS Viticulture-Œnologie et d’une licence professionnelle commerce des vins et réseaux de distribution passés à Montpellier. Originaire de Montpellier et étudiant en 2ème année d’école d’œnologie (DNO) dans cette même ville.

Les impressions « cuvée par cuvée » :

Domaine Le Soula « Trigone » 2008
Vin de Pays des Côtes Catalanes – Prix : 9,40€

Trigone 2008 du Domaine Le Soula

Gérard Gauby et ses associés produisent au Domaine Le Soula des vins gourmands et expressifs. Avec cette cuvée, ils proposent un assemblage très expressif de Syrah, Grenache, Carignan et Cabernet-Sauvignon. Elevé en cuve, ce vin sera destiné aux passionnés de douceurs fruitées et d’onctuosité.

En se confrontant aux commentaires de chacun, les dégustateurs ont apprécié :
Au nez : l’intensité des arômes, les senteurs de fruits rouges (fraise, cerise) et les notes épicées.
En bouche : la fraîcheur et la gourmandise de cette cuvée, une structure légère avec des tanins fins, la douceur d’ensemble, une pointe mentholée qui reste en fin de bouche.

Un vin flatteur et au fruité explosif qui a été bien apprécié par : Olivier, Nicolas, Amélie et Alexandre.

Domaine Alain Chabanon « Campredon » 2008
AOC Coteaux du Languedoc – Prix : 11€

Campredon 2008 du Domaine Alain Chabanon

Alain Chabanon conçoit des vins fins à proximité de Montpeyroux. Les cuvées du Domaine Alain Chabanon expriment toute sa passion. Avec « Campredon », il nous offre un vin élevé en cuve où, la Syrah (48%), le Mourvèdre (22%), le Grenache (16%) et le Carignan (14%) se mêlent avec délicatesse.

Les dégustateurs ont apprécié :
Au nez : de délicates notes de fruits rouges (fraises des bois), des notes épicées, réglissées, des senteurs de jus de viandes.
En bouche : des tanins souples et arrondis, une belle fraîcheur.

Un vin au profil plus fermé, moins flatteur, plus subtil, et dont la concentration manque un peu. Cependant, la souplesse de ce vin est appréciable. Une cuvée que Paul et moi avons bien aimés.

Domaine Clavel « Les Garrigues » 2007
AOC Coteaux du Languedoc terroir de la Méjanelle – Prix : 8,90€

Les Garrigues 2007 du Domaine Clavel

Pierre Clavel cultive de belles vignes situées sur le terroir de la Méjanelle dont les galets roulés rappellent le sol de Châteauneuf du Pape. Situées à proximité de la mer, les vignes de Syrah, Grenache et Mourvèdre bénéficient des embruns marins et d’une humidité bienfaisante. Expressives, les cuvées du Domaine Clavel expriment la générosité des propriétaires.

Les dégustateurs ont apprécié :
Au nez : les notes de fruits cuits, d’épices (poivres), de garrigue, de menthol, une belle complexité aromatique.
En bouche : la puissance du vin, le côté chaleureux, les arômes fruités, la richesse tannique, une bouche surprenante et expressive.

Une cuvée qui exprime les senteurs agréables de la garrigue avec une générosité touchante ! Une cuvée appréciée par Paul, David et Alexandre.

La Préceptorie de Centernach « Coume Marie » 2007
AOC Côtes du Roussillon Villages – Prix : 12€

Coume Marie 2007 de la Préceptorie de Centernach

La Préceptorie de Centernach, réputé pour ses vins doux naturels en AOC Maury, produit aussi d’excellents vins secs élevés en foudre de chêne dans lesquels le Grenache joue le rôle majeur. Incontestablement, des grands vins du Roussillon.

Les dégustateurs ont apprécié :
Au nez : belle complexité, arômes gourmands de chocolat, moka, café, pain d’épices, notes mentholées, boisé fin.
En bouche : finesse et gourmandise, légère sucrosité, souplesse et onctuosité des tanins, arômes de fruits secs (pruneaux).

Une belle gourmandise à partager entre amis. Cette cuvée très réussie a été appréciée par Alexandre, Paul et moi.

Mas Bruguière « L’Arbouse » 2007
AOC Coteaux du Languedoc Pic Saint Loup – Prix : 9€

L'Arbouse 2007 du Mas Bruguière

Encaissé entre le Pic Saint Loup et l’Hortus, Xavier Bruguière tire le meilleur de ce terroir unique. La qualité des vins du Mas Bruguière est reconnue. Cette cuvée est le résultat d’un assemblage gourmand de Syrah et de Grenache élevés en partie dans une grande cuve tronconique en chêne français. Un très bon rapport qualité/prix !

Les dégustateurs ont apprécié :
Au nez : belle intensité des senteurs, notes de fruits rouges bien mûrs évoluant sur la cerise à l’alcool, essences de garrigue (Thym,…), boisé fin.
En bouche : richesse, puissance tannique, opulence, arômes de cuir et de réglisse.

Plus costaud, ce vin autorisera une garde de quelques années supplémentaires. Déjà très expressif, il expose avec fierté la richesse de son terroir. Il fut bien apprécié par David, Nicolas et Olivier.

Château Coujan « Gabrielle de Spinola » 2008
AOC Saint-Chinian – Prix : 6,30€

Gabrielle de Spinola 2008 du Château Coujan

C’est au beau milieu de l’aire d’appellation Saint-Chinian que la famille Guy élabore leurs précieuses cuvées débordantes de fruits. Les vins du Château Coujan sont un bel exemple du potentiel de la région avec une gamme complète de vins touchants. Le vin présenté ici exploite avec brio la gourmandise du Mourvèdre. Majoritaire, il est associé à de la Syrah et du Grenache affinés en foudre de chêne. Un rapport qualité/prix exceptionnel !

Les dégustateurs ont apprécié :
Au nez : senteurs délicates, notes de fruits rouges (cerise), un léger boisé, une pointe de tabac blond.
En bouche : vin gouleyant, des tanins souples et fins, un profil féminin, une belle douceur.

Une tendance assez souple et féminine pour ce joli vin d’esthète. Une cuvée particulièrement appréciée par Nicolas et Amélie.

Clos Marie « L’Olivette » 2007
AOC Coteaux du Languedoc Pic Saint Loup – Prix : 12,50€

L'Olivette 2007 du Clos Marie

Christophe Peyrus, vigneron au Clos Marie sur le terroir du Pic Saint Loup, cultive avec rigueur ses vignes du côté de Lauret. Très pointilleux sur la qualité, les raisins du domaine ne sont ramassés qu’à leur optimum en terme d’équilibre. Avec cette cuvée, il propose un assemblage de Syrah, de Grenache ainsi qu’une pointe de Mourvèdre pour les amoureux des vins respirant leur terroir.

Les dégustateurs ont apprécié :
Au nez : les notes de cuir, de fourrure, de fumé, de fruits mûrs (cassis, mûre).
En bouche : bonne longueur, des arômes épicés.

Dans un profil un peu plus « nature », ce vin n’a pas séduit tout le monde. Un léger côté perlant en bouche et des notes pas très nettes ont joué contre lui. Un vin qui montre une concentration intéressante tout de même.

Domaine Jean Michel Alquier « Les Premières » 2007
AOC Faugères – Prix : 12€

Les Premières 2007 du Domaine Jean Michel Alquier

Proche des premiers contreforts du Larzac, sur les hauteurs de l’appellation Faugères, le Domaine Jean-Michel Alquier fait naître de véritables bijoux aux velours indéniables. Cette cuvée en est un parfait exemple. Richesse et fraicheur vous emmène au cœur de ce terroir si particulier. Une belle rencontre qui porte haut l’étendard du Languedoc. A découvrir absolument !

Les dégustateurs ont apprécié :
Au nez : complexité aromatique avec des senteurs de bois, de fruits rouges (cassis, framboise, mûre), d’épices douces et de réglisse.
En bouche : fraicheur d’ensemble, souplesse des tanins, douceur des arômes (chocolat, pain d’épices), une bonne longueur, une vraie gourmandise.

Déjà très aboutie, cette cuvée semble à point et se révèle à son honneur dans cette dégustation où tous les dégustateurs ont apprécié sa classe, sa générosité et sa gourmandise.

Les vins ont été dégustés à l’aveugle, 15 minutes après leur ouverture. Ses conditions de dégustations furent susceptibles d’influencer notre jugement sur les vins, nous en étions conscients ! Les vins étaient servis aléatoirement aux différents dégustateurs évitant ainsi les possibles influences. Après lecture des ressentis, il en ressort que les commentaires sont suffisamment homogènes cuvée par cuvée pour pouvoir dresser un profil pour chaque vin.

Je tiens à remercier vivement tous les dégustateurs qui ont participé à cette dégustation à l’aveugle. Finalement, cette expérience s’est avérée extrêmement enrichissante !

Cette entrée a été publiée dans Editorial le par Arnaud.
À propos Arnaud

Etudiant DNO Montpellier diplômé en 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *