Ermitage du Pic Saint Loup

Midi-Vin accueille un nouveau domaine au sein de sa gamme : l’Ermitage du Pic Saint Loup. Nouveau pour la vente en ligne sur Midi-Vin mais bientôt 20 ans de cuvées pour le domaine !

Créée en 1992, l’Ermitage du Pic Saint Loup est une exploitation familiale, reprise par trois frères : les frères Ravaille.
Jean-Marc, Pierre et Xavier possèdent alors une quarantaine d’hectares qui chaque année étaient destinés à la coopérative de Saint Mathieu de Tréviers.

Dès la première année ils mettent le vin en bouteille, s’attachent à construire des vins représentatifs de leur terroir. Respecter l’environnement et sortir de grands vins, préférer le travail du sol au désherbage chimique. Prévenir au lieu de guérir, pas de pesticides dans leurs vignes les conduisent à l’agriculture biologique en 1999 et depuis peu (2009) à la biodynamie

Le décor est planté. Aujourd’hui le domaine c’est 45 hectares de vignes en production pour 30 hectares mis en bouteilles : les 30 hectares de Pic Saint Loup. Le solde, du vin de pays, est pour l’instant apporté à la cave coopérative en attendant que la cave s’agrandisse cette année .

Le domaine, situé à Saint Mathieu de Tréviers, compte plusieurs parcelles réunies autour du domaine. Une partie au dessus de la combe de Mortiès et une autre sur le plateau de Cazevieille. Tout est récolté à la main et vinifié parcelle par parcelle. Les vins sont issus d’assemblages entre ces  mosaïques de terroir et de goût.

Vinification sans interventions

Toujours dans l’optique de produire des vins respectueux de leur terroir, les vins fermentent sans intervention particulières Tout d’abord l’éraflage n’est pas systématique, pour 2010, seule la cuvée Tour de Pierre en rouge a été éraflée à 80%. Les deux autres cuvées ont fermenté en vendange entière (rafle+baies).
Les fermentations démarrent en levures indigènes, les raisins ne sont jamais refroidis avant le départ en fermentation, il n’y a jamais de macération carbonique car « ces interventions modifient le terroir ».
L’extraction est faite en fonction du profil recherché pour la cuvée. Les élevages se font en foudre et en barrique.4

P1040086 300x200 degustation coup de coeur   Ermitage du Pic Saint Loup

Saint-Agnès Blanc 2010
AOP Pic Saint Loup
50% Roussanne – 30% Clairette – 15% Grenache Blanc et Grenache Gris – 5% Marsanne

Seule et unique cuvée blanc du domaine, les vignes sont situées à 400 mètres d’altitude. L’élevage se fait sur demi-muit, foudre et barriques. La fermentation malo-lactique est faite.

Le premier nez est très minéral, soufré. A l’aération, le vin se dévoile sur des notes de fleur blanche (acacia) et une point e de pêche blanche. C’est très équilibré.

L’entrée en bouche est délicate, c’est ni trop rond ni trop vif, on aime l’équilibre général et la fraîcheur que conserve ce vin même après une fermentation malo-lactique ; L’élevage est millimétré et apporte au vin ce qu’on attend d’un élevage : pas de bois mais une complexité supplémentaire. L’ensemble est très floral, on retrouve les arômes du nez. Un super vin blanc pour les repas d’été aussi bien en apéritif que sur vos salades avec un toast au chèvre.

Tour de Pierre 2008
AOC Pic Saint Loup
50% Syrah – 40% Grenache – 10% Mourvèdre
Vin Rouge

80% de raisins éraflés pour cette cuvée comme je vous le disais plus haut. Un élevage en foudre et en barrique, le tout non collé et non filtré. Le vin était ouvert depuis 3 heures, pas de carafage, juste une légère prise d’oxygène dans la bouteille.

Le premier nez est incroyable !!! De la framboise comme si on croquait dedans. L’aération apporte en plus du cassis. Ce nez est magique, plein de fruit, gourmand et très frais !

L’entrée en bouche est, là aussi sur la fraîcheur, les acidités sont très bien travaillées au domaine. Tout est axé sur le fruit rouge, c’est un vin facile à boire, tous les palais y prendront du plaisir même ceux qui n’aiment pas le rouge habituellement, je vous le garantis ! Aucun tanin agressif, très gouleyant, friand, c’est le vin parfait pour cet été, un peu chambré (13-14°C) à l’apéritif ou sur des grillades, il saua ravir la plus grande majorité d’entre vous. Passez le en carafe 1h30 avant le repas si vous voulez retrouver l’intensité fruitée. Si vous n’avez pas de carafe, ouvrez la bouteille 3 heures à l’avance, servez un verre de manière à enlever un peu de vin dans la bouteille et laissez-la s’aérer doucement dans un coin de votre cuisine ou de votre maison où la température n’est pas excessive.

Saint-Agnès Rouge 2009
AOC Pic Saint Loup
Syrah – Grenache – Mourvèdre en proportion égale

Le premier nez est marqué par le fruit noir (cassis) et les épices (poivre-garrigue). Nous revenons sur un Pic Saint Loup plus conventionnel, moins friand, plus complexe qui pourra se conserver quelques années.

L’entrée en bouche se fait sur le velouté du fruit rouge, on retrouve la framboise et en milieu de bouche le cassis qui se mêle très bien avec la structure à la fois équilibrée et complexe. La finale retrouve le caractère épicé de la syrah avec des notes d’humus, une grande finesse, c’est très bon !
A boire maintenant sur le côté fruité ou à garder. Ce vin est d’un rapport qualité prix imbattable sur les terroirs du Pic Saint Loup.

Guilhem Gaucelm 2007
Syrah – Grenache
AOC Pic Saint Loup
Vin Rouge

Cuvée haut de gamme du domaine. La bouteille est composée des grenaches les plus vieux du domaine, 87 ans, et des syrahs âgées de 45 ans. L’élevage de trois ans est original : la première année il se déroule en barriques neuves, la deuxième année, le vin est transféré dans des barriques plus anciennes, moins marquées par le bois. Le vin y séjournera deux années.

Le premier nez est encore un peu fermé, le vin a été embouteillé depuis trois semaines seulement. L’aération dévoile des arômes de cuir et de sous-bois, d’eucalyptus. C’est très profond et complexe, il y a énormément de choses dans le verre et je serais d’avis de laisser évoluer le vin au fil d’un repas.

L’entrée en bouche se fait sur l’épice, le poivre est très présent. La structure est faite pour durer, la différence entre les cuvées est très claire. Toujours marqué par une finesse incroyable, ce vin saura vieillir et se marier sur des plats un peu plus relevés. L’épice diffuse de l’entrée en bouche jusqu’à la finale d’une longueur et d’une rondeur parfaites !

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>