Archives pour la catégorie Histoire de la Vigne et du Vin

Le cinsault : un cépage typiquement méditerranéen

Le Cinsault est il en voie de disparition ?

280px Cinsault histoire vigne vin   Le cinsault : un cépage typiquement méditerranéen

Voilà un cépage qui a la mauvaise habitude de disparaître de nos terroirs du Languedoc Roussillon et de la vallée du Rhône. En effet, en 2006, on estimait la surface plantée du cinsault à 25000 hectares soit une surface qui aurait été divisée par 2 en moins de 40 ans. Ce cépage tardif (dit de 2ème période ou 3 semaines après le chasselas qui est le cépage étalon) a plusieurs inconvénients : il peut se montrer assez productif dans les terrains riches (type limon de plaine), il est sensible au maladie du bois (esca notamment), aux acariens, le ver de la grappe ce qui en fait un plant de vigne avec une durée de vie assez courte en moyenne, il est sensible au calcaire et peut développer des signes de chlorose. Mais il supporte bien le vent et la sécheresse, il est d’une fertilité régulière, ces grains sont juteux et toujours doux pouvant même être consommés en raisin de table où on le retrouve sous le nom d’oeillade (génétiquement très proche). Il existait une tradition viticole qui consistait à planter quelques plants de cinsault dans une vigne pour le plaisir des vendangeurs. C’est un cépage à grain noir et à chair blanche comme ces cépages emblématiques d’autres régions que sont le Gamay (vins du Beaujolais) ou le Pinot Noir et le Pinot Meunier (qui composent le champagne blanc de noirs). Il entre souvent dans la composition de rosé (le rosé de Cabrières est un rosé où le cinsault doit être présent pour au moins à 30% de l’assemblage, le Tavel rosé emblématique des Côtes du Rhône), est vinifié de plus en plus en rouge en mono-cépage pour donner des vins frais et légers, qui raviront les amateurs de vins avec un titre alcoolométrique proche des 12°C mais avec une intensité aromatique présente (framboise, fruits secs, fleurs blanches).

J’ai eu la chance de découvrir le 100% Oeillade de Thierry Navarre, producteur emblématique sur le terroir de Saint Chinian Roquebrun sur un magnifique terroir de schistes. C’est un vin très rond, sans acidité marquée mais avec une texture souple, gourmande, et un plaisir immédiat. C’est pour nous un des vignerons référents du Languedoc Roussillon, avec un travail sur le matériel végétal, l’absence d’intrants, de la biodynamie. Personnellement, je trouve que les rouges contenant une proportion de cinsault (de 20 à 30%) ont une buvabilité bien au-dessus de la moyenne : c’est un critère qui est de plus en plus recherché

Chez Midi-Vin, nous avons plusieurs cuvées 100% Cinsault : deux vinifiés en rouge et une cartagène. Les deux vins rouges sont réalisés dans des objectifs complètement différents.

Le Freesia Rouge du Mas d’Espanet : c’est le vin rouge qui ne doit pas quitter votre table l’été : le vin de copain, le vin du travailleur manuel (on peut boire 1 ou 2 verres à midi sans avoir une sensation d’être assommé), le vin que l’on peut rafraîchir pour boire à la façon d’un rosé, le vin plaisir instantané.  Mais avec un joli nez fruité et une bouche très rafraîchissante. Selon les années, un petite pointe de grenache y est ajouté en cas de production de cinsault pas assez abondante.

Mas Espanet Freesia Rouge MED histoire vigne vin   Le cinsault : un cépage typiquement méditerranéen

 

Le Pradel de la Terrasse d’Elise : attention OVNI (object viticole non identifié). L’objectif du vigneron est clair : un cinsault vinifié comme un pinot noir de bourgogne avec un élevage en barriques neuves. Il fallait oser mais le résultat est vraiment à la hauteur. Et si vous le laissez vieillir, vous pourrez accéder aux arômes de cerise à l’eau de vie, de rose, de fleurs séchées. Malheureusement, c’est un vin rare.

Le Pradel La Terrasse d Elise MED histoire vigne vin   Le cinsault : un cépage typiquement méditerranéen

La Cartagène du Mas Jullien : la cartagène est une spécialité languedocienne qui consiste à additionner de l’alcool vinique pour arrêter la fermentation alcoolique. Olivier Jullien a fait le choix du Cinsault pour sa cartagène notamment pour ces jolis profils arômatiques de fruits secs et de rose. Un vin de liqueur dont on se délectera avec un joli dessert aux fruits rouges ou une salade de fruits d’été.

Mas Jullien Cartagene MED histoire vigne vin   Le cinsault : un cépage typiquement méditerranéen

On aurait aimé aussi vous présenter la cuvée Les Cieux du Mas Conscience mais malheureusement notre allocation est trop famélique. Le cinsault a ses adeptes et David en est un. N’hésitez pas à sortir du rang donc …

Crédit photo : Par JPS68 via photoshop (Ampélographie Viala et Vermorel) [Public domain], via Wikimedia Commons

Film Mother Vine – Découverte des vins du Portugal

Mardi 8 mai, j’ai assisté à la projection du film de Ken Payton (américain, globe-trotter, citoyen du monde et accessoirement auteur du blog Reign of  Terroir) intitulé Mother Vine retraçant ses pérégrinations au travers le Portugal et jusqu’aux Açores avec pour fil conducteur, le vin, les hommes qui le font et le terroir. Même si la construction du documentaire est un peu figée (interviews de vignerons menés par un professeur d’un équivalent INRA portuguais), ce film permet de découvrir l’insondable richesse du monde du vin (si vous n’êtes pas convaincu déjà comme nous). Le Portugal semble être l’arche de Noé de l’espèce Vitis Vinifera. En effet, près de 300 cépages autochtones ont été recensés. On voit très bien dans le film, les problèmes classiques de la viticulture locale dans un monde globalisé : pression foncière par l’immobilier touristique, faible rentabilité des exploitations, vieillissement des populations, perte des savoir-faire.

J’ai noté quelques mots-clés pendant le film :

  • Alentejo : c’est une région du sud du Portugal qui se trouve au delà du Tage. Les vignes sont protégés du vent (ou du soleil peut être) par des rangées de cannes (type canne de provence)
  • Cavado : au nord du Portugal non loin de Braga avec des pieds de vigne qui montent à 7 – 8 mètres de haut, région spécialisée dans le Vinho Verde rouge ou blanc (mais le blanc est parait il meilleur selon les spécialistes), vin clair titrant peu en alcool, légèrement perlant, sur l’acidité, à boire frais pour se désaltérer
  • Le vin de Pico, le Verdelho, dans les Açores où la vigne pousse sur des sols volcaniques (le Pico) dans des petits carrés de pierre basaltique pour la protéger des embruns océaniques. Vous trouverez un excellent article de Philippe Margot rédigé pour l’inscription de ce vignoble si caractéristique au patrimoine mondial de l’UNESCO http://www.cepdivin.org/articles/phmargot017_08.pdf
  • Cépages : Verdelho, Moreto, Aragones, Vinhao et bien d’autres encore (plus d’info sur le site dédié aux vins du Portugal)
vignes pico 2 a6d6e histoire vigne vin edito   Film Mother Vine   Découverte des vins du Portugal

Vignes dans les Açores sur les pentes du volcan Pico

A l’issue du film, une dégustation de quelques vins avec la présence d’un vigneron présent dans le film qui est producteur de vin médiéval à Ourem, au nord de Lisbonne, le domaine Quinta do Montalto. Vin à la robe rubis, au nez de fruits rouges frais écrasés (fraise, cerise) mixé avec des agrumes (orange plus que citron), avec une structure un vin qui ne ressemble ni à nos rouges légers ni à nos rosés languedociens. Et pour cause puisque c’est un mélange de cépage blanc (Fernão Pires) et de cépage rouge (Trincadeira).

gp medieval 2010 histoire vigne vin edito   Film Mother Vine   Découverte des vins du Portugal

Ken est en train de préparer (le tournage a démarré ou le repérage tout du moins) un nouveau film sur les vignerons du Languedoc Roussillon. Suite à une rencontre avec Jean Natoli et Philippe Combes (auteur d’un livre sublime pour tous les amateurs des terroirs du Languedoc Roussillon) notamment, Ken nous explique dans ce post la genèse de ce film. On y retrouvera notamment André Leenhardt du Chateau Cazeneuve à Lauret et Nicole & John Bojanowski du Clos du Gravillas (bientôt en vente sur Midi-Vin).

PS : je vais essayer de récolter une liste précise des domaines cités auprès de l’équipe du film.

La photo des vignes de Pico est l’oeuvre de Catherine Bardon et a été empruntée courtoisement à un article sur son voyage aux Açores que je ne peux que vous recommander chaudement.