Archives pour la catégorie Dégustation

Domaine Cailhol Gautran : notre tour en Minervois continue !

Le Domaine Cailhol Gautran se situe sur les premiers contreforts du Massif Central. Le hameau de Cailhol est dans un vallon, creusé par une rivière : la Cessière. Comme sa grande sœur la Cesse, cette rivière découpe le Causse du Haut Minervois.

En 2006 Nicolas Gautran hérite du domaine. Avec son épouse Olivia, il fait partie de la quatrième génération de la famille à cultiver la vigne à Cailhol.

Les vignes, situées tout autour du domaine, poussent sur un plateau calcaire à 200 mètres d’altitude.
Nicolas et sa femme y cultivent de nombreux cépages : Grenache Blanc, Muscat Petit Grain, Marsanne, Terret, Roussanne, Vermentino pour les blancs, et Syrah, Grenache Noir, Carignan, Cinsault pour les rouges.

Midi-Vin a sélectionné 3 vins du domaine : 1 blanc et 2 rouges. Le domaine ne vinifie ses raisins que depuis 1997 ; une cave a été spécialement construite pour accueillir la vendange autrefois apportée à la cave coopérative du coin.

P1040965 300x200 degustation   Domaine Cailhol Gautran : notre tour en Minervois continue !

Nicolas Gautran sur son stand à Vinisud

Esperandieu 2011
Vin de Pays d’Oc
Grenache Blanc – Muscat petit grain – Marsanne – Terret

Esperandieu Caihol Gautran MED degustation   Domaine Cailhol Gautran : notre tour en Minervois continue !

Le premier nez est très expressif, sur le fruit et la fleur. L’aération laisse le muscat prendre sa place, des notes de litchi et de fruit de la passion explosent dans le verre. Un nez facile d’approche, très gourmand, qui sent le printemps.

L’entrée en bouche est très grasse, le vin est élevé sur lie 4 à 5 mois suivant la récolte. Nicolas Gautran nous conseille d’ouvrir la bouteille un peu avant pour que le vin « prenne du volume ».
Le milieu de bouche est très aromatique, on retrouve le litchi, le fruit de la passion. L’acidité est bien placée, désaltérante même. La finale est très florale, un mixe d’aubépine et de genêt. Un goût citronné persiste sur le palais, c’est très agréable et en parfaite adéquation avec la saison.

Carretal 2010
Vin Rouge – AOP Minervois

Syrah – Grenache – Carignan
Elevé 18 mois en cuve.

Carretal Domaine Caihol Gautran MED degustation   Domaine Cailhol Gautran : notre tour en Minervois continue !

Le vin s’ouvre sur un mélange de fruit noir et de chocolat. C’est très complexe, dominé par la mûre. L’aération nous porte sur le fruit rouge avec la fraise en particulier.

L’entrée en bouche est très gouleyante puis le vin nous montre très rapidement tout son potentiel, tout le potentiel du Minervois. Le milieu de bouche laisse place aux tanins, structurés qui remplissent la bouche. Du pur jus de Minervois en bouche à la finale riche et dominée par la Syrah ; la réglisse tapisse le palais, la longueur sublime l’assemblage. Un vin de garde par excellence, un vin pour une côte de bœuf.

Le dernier vin que nous vous proposons est, là aussi, un assemblage de Syrah, Grenache et Carignan. La différence se fait par la Syrah qui est dominante dans l’assemblage (plus de 50%) mais aussi par une macération carbonique effectuée sur la Syrah et le Carignan. Le Grenache est quant à lui, est vinifié traditionnellement.

Villa Lucia 2009
Vin rouge – AOP Minervois
Syrah (60%) – Grenache (30%) – Carignan (10%)

Cailhol Gautran Villa Lucia MED degustation   Domaine Cailhol Gautran : notre tour en Minervois continue !

 

Le premier nez présente un cocktail de fruits noirs intense, le vin est plus ouvert que le précédent, à boire plus jeune aussi.
L’aération nous porte sur la cerise au kirsch et des notes de violette.

L’entrée en bouche est ronde, rien ne dépasse, tout est équilibré, on perçoit rapidement la cerise. Le milieu de bouche est plus structuré, sur une saveur chocolatée et légèrement poivrée. La finale rebascule sur la cerise au kirsch, les tanins cadrent la bouche et donnent toute la mesure du terroir du Minervois.

famille gautran 300x189 degustation   Domaine Cailhol Gautran : notre tour en Minervois continue !

Nicolas Gautran et son père en pleine vendanges

Une fois de plus, ce domaine nous montre si il en est encore besoin, que le Languedoc Roussillon a réussi sa mutation. L’appellation Minervois et sa voisine des Corbières avaient une image négative parmi les amateurs de vins. Aujourd’hui, c’est un région où on peut dénicher des petites pépites d’un excellent rapport qualité / prix. Le domaine Cailhol Gautran fait partie de ces petits domaines qui méritent toute votre attention et sauront agrémenter vos dégustations.

Canet Valette : une valeur sûre de l’AOC Saint-Chinian

Décidément il y a beaucoup à dire sur Saint-Chinian. Encore un de nos vignerons qui fait parler le savoir-faire, l’expérience et le terroir. Marc Valette respire la plénitude et l’amour du travail bien fait. Dans sa cave, il produit sans doute le Saint-Chinian le plus frais qui soit, le plus authentique. Une pointe de fruit par là, un côté rustique de l’autre, Marc Valette jongle avec les assemblages et ses parcelles. Au final, 4 cuvées qui témoignent de l’union entre un homme et le sol. Il n’y a pas besoin de 1 000 mots pour vous expliquer ce que sont les vins du domaine Canet Valette. Un verre suffit …
Midi-Vin avait rencontré Marc Valette lors du salon Millésime Bio 2012.

P1040932 200x300 degustation   Canet Valette : une valeur sûre de lAOC Saint Chinian

Marc Valette à Millésime Bio 2012

Antonyme 2011AOC Saint-Chinian
50% Mourvèdre – 50% Cinsault
Vin Rouge

Antonyme Canet Valette MED degustation   Canet Valette : une valeur sûre de lAOC Saint Chinian

Comme le dit si bien un copain de Marc Valette, Antonyme c’est le beaujolais de Canet-Valette ! Il y a de ça en effet, 15 jours de cuvaison pour 4 mois d’élevage en cuve, ce vin conserve son croquant, sa gourmandise et incite à le boire à gorge déployée. Fraîcheur et croquant du Cinsault, finesse et droiture du Mourvèdre. Une alliance intelligente, subtile pour une entrée en matière réussie.

Etonnant premier nez, marqué par le menthol. Une impression d’eucalyptus et de cèdre parcourt les papilles. L’aération renforce le tout, la fraîcheur et la netteté de la cuvée.

L’entrée en bouche est très fraîche. Une si belle acidité m’étonne toujours à Saint-Chinian, et pourtant elle n’est pas rare. La sensation mentholée que l’on avait au nez revient sur le palais. Les épices font aussi leur apparition, le ciste en particulier, un arôme unique, des plus agréables. La cuvée se décompose au fur et à mesure de la rétro-olfaction ; on va sur des tanins très disciplinés, frais et une finale des plus longues. Idéal pour une première cuvée, vivement la suite.

Une et Mille Nuits 2009
AOC Saint-Chinian
20% Mourvèdre / Syrah / Cinsault / Carignan / Grenache
Vin Rouge

Une et mille nuits canet valette 2004 MED degustation   Canet Valette : une valeur sûre de lAOC Saint Chinian 

Ils y sont tous les beaux cépages du Languedoc. Ils s’expriment tous à différents moments de la vie de la bouteille. Une longue cuvaison suivie d’un élevage en demi-muid de 20 mois pour 50% de la cuvée, les 50% restant restent en cuve béton. Le vin est mis en bouteille sans collage ni filtration 

Le nez s’ouvre sur le cacao puis la cerise en particulier. Le tout semble encore un peu fermé mais l’aération dans le verre fait du bien et montre tout le potentiel de cette cuvée. Une pointe de rusticité sur des senteurs de terre et de bois sec vient clore l’analyse olfactive.

L’entrée en bouche est pleine, le vin remplit la bouche en une demi seconde ; le fruit de la cerise au kirch est bien présent, les tannins, légèrement évolués, sont fondus et laissent évoluer le vin sur des notes cacaotées pour une finale qui porte le vin jusqu’à la fin de la dégustation.

P1040933 300x200 degustation   Canet Valette : une valeur sûre de lAOC Saint Chinian

Maghani 2008
AOC Saint-Chinian
50% Syrah – 50% Mourvèdre
Vin Rouge

Maghani canet valette MED degustation   Canet Valette : une valeur sûre de lAOC Saint Chinian

Midi-Vin commercialise actuellement le millésime 2007

Cette cuvée est élevée en demi-muid durant 24 mois. Par la suite, les meilleurs demi-muid sont sélectionnés et gardés 12 mois supplémentaires avant l’assemblage et la mise en bouteille qui se fait sans collage ni filtration.

Le premier nez est marqué par des notes empyreumatiques apportées par l’élevage en demi-muid ; une impression de cacao grillé s’élève le long des parois du verre. Le tout sera plus complexe dans un an ou deux, lorsque le vin aura digéré son élevage, très bien maîtrisé soit dit en passant.

L’entrée en bouche est superbe. De la fraîcheur, de la rondeur, le bois sublime les tanins. Le milieu de bouche est épicé, de l’armoise et du ciste. La réglisse est hésitante mais les fruits rouges poussent la bouche sur une finale acidulée, très agréable, toujours très fraîche. Le vin persiste sur un poivre rouge.  Une cuvée de grande classe.

Ivresse 2009
AOC Saint-Chinian
90% Grenache – 10% Syrah / Mourvèdre
Vin Rouge

domaine canet valette ivresses 2006 rouge MED degustation   Canet Valette : une valeur sûre de lAOC Saint Chinian

Quel joli nom pour cette cuvée de Saint-Chinian : Ivresse, tout est dit. Une ivresse sur la finesse, positive, que l’on souhaiterait à chaque dégustation, une ivresse voulue et désirée.

Comme le dit Marc Valette, de nombreux pigeages « au corps » sont effectués pour construire cette cuvée. En moyenne 80 jours de cuvaison suivis d’un élevage en cuve de 12 mois complètent le travail à la vigne.

Le nez s’ouvre sur la fleur avec des notes de violette et les fruits noirs avec le cassis qui domine. L’aération ne fait qu’amplifier les sensations perçues, c’est velouté, gourmand, on a cette sensation de puissance derrière cette finesse et c’est tant mieux !

L’entrée en bouche est, là encore, sur la fraîcheur, une fraîcheur au service des épices qui se bousculent sur le palais. De la réglisse, du poivre noir. Une finale équilibrée, aux tanins fondus, un brin veloutés. Un délice d’une longueur exemplaire en Saint-Chinian et un Grenache au summum de sa forme !

Marc Valette signe quatre cuvées pour autant  d’identités à Saint-Chinian. Rien de mieux que d’ouvrir les quatre cuvées et de les comparer une par une, sentir, ressentir le travail et l’amour d’un homme qui un jour, en 1992 décida de sortir du système coopératif. Son terroir, Marc Valette le soigne depuis bien longtemps. Le domaine est certifié Ecocert depuis plus de 10 ans parce que « travailler les vignes naturellement, c’est juste une évidence. Pour soi d’abord, parce que tout bêtement on boit le vin qu’on produit »…c’est dans ce cas là qu’il est bon d’avoir une part de bêtise en soit !