Archives pour la catégorie Coup de coeur

Un joli vin avec un prénom …

Choisir un Prénom pour un Vin

Etat Civil1 coup de coeur   Un joli vin avec un prénom ...

Le choix d’un prénom pour votre progéniture est un choix parfois douloureux (assez subjectif comme sujet) mais ô combien important pour l’intéressé. Il en est de même un peu pour les vins où un nom de cuvée bien choisi peut activer la curiosité et apporter un intérêt pour ce vin de la part des consommateurs lambda. Fabien Jouves du domaine Mas Del Périé à Cahors a bien tenté certaines cuvées au nom bien pesé en terme de buzz (You Fuck My Wine par exemple), Anthony Tortul ou Jeff Coutelou, installés en Languedoc, spécialistes du vin aux étiquettes flashy à message non subliminal (Roumanie Tout Court, Don Qui Rotte, Sauvé de la Citerne, La Classe) . Mais certains vignerons ont fait des choix plus classiques : donner un prénom à un de leurs vins. Ce choix (vin prénom) est très souvent fait pour rendre hommage à une personne de leur famille. C’est ainsi que chez Midi-Vin vous avez au choix :

  • Renaud Dupin du domaine des Orjouls ne donne que des prénoms à ces cuvées : Jean, Nandou (diminutif de Fernand) et Tristan. Les deux premiers sont les prénoms des grands-pères du vigneron et le dernier est le prénom de son fils. Il a choisi le nom de ses cuvées en fonction du caractère du vin. Il semble bien qu’un des 2 grands-pères avait un caractère affirmé : je vous laisse deviner entre une cuvée 100% Carignan et une autre
  • Gilles Azam du domaine des Hautes Terres à Roquetaillade près de Limoux : Ernest, Louis, Maxime et Joséphine. Selon le vigneron, le choix des prénoms a été une évidence dès la sortie de ses premières cuvées sans pour autant qu’ils correspondent à un trait de caractère des vins nommés. Maxime et Joséphine sont les deux enfants de Gilles, Ernest et Louis, ses deux grands-pères. Ce choix a été fait bien sur pour leur rendre hommage. Mais ce choix est difficile à porter car selon les millésimes certaines cuvées se vendent mieux que d’autres et là le vigneron a la vague impression de trahir le membre de ta famille qui est un peu à la traîne au niveaux des ventes.
  • Robert Creus du domaine Terre Inconnue utilise pas mal de prénoms pour ses cuvées : Léonie, Sylvie, Guilhem.
  • Christophe Peyrus et Françoise Julien du domaine Clos-Marie : Simon et Manon.

Vin et prénom sont une association que beaucoup de personnes cherchent. Par exemple, une de mes filles s’appellent Léontine et Serge Daguenau (à ne pas confondre avec son illustre homonyme Didier Dagueneau célèbre vigneron pour sa cuvée Silex) fait une cuvée Léontine en Pouilly-Fumé qui rend hommage à son arrière grand-mère. Mais par contre, je n’ai pas trouvé de cuvée Barbara, prénom de ma deuxième fille. Si vous en connaissez une, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.

LEONTINE bouteille 72 coup de coeur   Un joli vin avec un prénom ...

PS : je remercie tout particulièrement Gilles Azam et Renaud Dupin pour avoir répondu gentiment à mes questions.

Solidaire d’Edouard Fortin le Phénix du Cabardès

Solidaire d’Edouard Fortin le Phénix du Cabardès

Si vous suivez les actualités du monde du vin, vous avez du entendre parler de l’acte lâche dont ont été victimes le 14 novembre deux viticulteurs de l’Aude, Robert Curbières et Edouard Fortin.

Incendie Vigneron Aude 300x147 edito coup de coeur billet humeur   Solidaire dEdouard Fortin le Phénix du CabardèsL’incendie n’est pas le seul acte de malveillance qui a été réalisé ce soir là : dans un bâtiment attenant à la cave, toutes les cuves ont été ouvertes dont celles contenant le travail d’Edouard Fortin, jeune viticulteur en bio récemment installé dans le Cabardès.

Un premier événement en signe de solidarité a déjà eu lieu : une marche réunissant pas moins de 700 à 800 personnes le 23/11 à Ventenac-Cabardès pour montrer la solidarité du monde viticole notamment.

Incendie Vigneron Aude Marche Solidaire 300x149 edito coup de coeur billet humeur   Solidaire dEdouard Fortin le Phénix du CabardèsComme toujours dans ce type d’événement, il y a une émotion vive et immédiate. On ne comprend pas que des vues opposées (Robert Curbières est le représentant de la Confédération Paysanne dans l’Aude) puissent entraîner de tels actes dans un pays où il existe tant de voies pour exprimer son désaccord. Bien sur, la relation entre ces actes et l’engagement du vigneron n’est pas démontrée et cette lâcheté peut être le fait de voyous à la petite semaine pour un litige d’un autre ordre. Espérons seulement que cette affaire sera tout de même élucidée un jour et que des moyens suffisants pour l’instruction permettront de punir les auteurs de ces actes.

En attendant pour rester positifs, vous pouvez aller commander les cuvées solidaires pour permettre à Edouard Fortin d’envisager de redémarrer son activité. L’association Changer l’Aude en Vin présidée par Jean-Baptiste Sénat a collecté auprès de ses vignerons (dont Gilles Azam que nous connaissons bien à Midi-Vin) des jus pour permettre de constituer une cuvée Solidarité.

 edito coup de coeur billet humeur   Solidaire dEdouard Fortin le Phénix du Cabardès

Tout est expliqué sur la page ‘Comment Soutenir‘ de son site intitulé le Phénix du Cabardès.

 edito coup de coeur billet humeur   Solidaire dEdouard Fortin le Phénix du CabardèsNous suivrons bien évidemment l’évolution d’Edouard Fortin au travers de cette péripétie qui, nous espérons, lui permettra comme le phénix …

 edito coup de coeur billet humeur   Solidaire dEdouard Fortin le Phénix du Cabardès

Sur le fond du problème, nous sommes bien conscients qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans notre belle région viticole du Languedoc Roussillon. Cette année, on a déjà vu Katie Jones vigneronne dans les Pyrénées Orientales faire l’objet d’un acte de vandalisme similaire avec des mains malveillantes qui lui ont vidé les cuves de son blanc. Ces temps-ci il se déroule un procès du scandale Socodivin à Perpignan qui a causé de gros dégâts dans l’appellation Rivesaltes : on peut lire chez Jacques Berthomeau une vue embedded comme on dit dans le journalisme de guerre. Tout cela pour dire que les pratiques d’un autre âge (les fameux CAV ou CRAV dont l’excellent Antonin No Wine Is Innocent a exhumé de terre les revendications) ont de nouveau cours dans notre cher Languedoc Roussillon. Et cela n’est franchement pas très rassurant mais tellement dans l’air du temps actuel et son cortège d’idées nauséabondes …

PS : Et pour Robert Curbières ? Pas d’action de solidarité ? Voici quelques liens sur le Net qui ont déjà appelé à la solidarité :

Les deux photos sont extraites du site Midi-Libre sur deux articles relatant les faits. Elles sont l’oeuvre de Nathalie Amen-Vals et Benjamin Seyer.