AOP Corbières Boutenac

AOP Corbières Boutenac

Origine et Originalité :

L’aire géographique de production des vins est constituée par le territoire des communes suivantes du département de l’Aude : Boutenac, Ferrals-les-Corbières, Fabrezan, Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse, Thézan-des-Corbières, Monséret, Saint-André-de-Roquelongue, Luc-sur-Orbieu, Ornaisons et Lézignan-Corbières. Le vignoble a pour spécificité que le territoire de l’AOP Corbières Boutenac est inclus au sein de l’appellation Corbières. Reconnu en AOC depuis 2005, 20 ans après la première demande déposée à l’INAO. L’AOP Corbières Boutenac fait partie de l’appellation Grands Crus, nouvelle segmentation mis en place par le CIVL, pour segmenter les grands vins du Languedoc.

Cépage :

Les vins proviennent des cépages carignan, grenache, syrah et mourvèdre.
La proportion du carignan est comprise entre 30 % et 50 % de l’encépagement.
La proportion de la syrah ne peut être supérieure à 30 % de l’encépagement.
Les vins proviennent de l’assemblage de raisins ou de vins issus de deux au moins des cépages visés au présent article, dont le carignan.

Nature des Sols :

Le territoire de l’appellation est baigné par un climat méditerranéen (sec avec des précipitations sur des périodes courtes mais qui peuvent être abondantes, de fortes amplitudes thermiques) et des sols caillouteux peu fertiles mais profonds permettant d’atteindre une maturité optimum et une grande longévité des vignes.

Les Hommes et le Vin :

Pour exploiter les 1429 hectares de l’appellation, on dénombre 4 caves coopératives et 18 caves particulières. Tous ensembles, ils produisent environ (cela dépend des années) 5 Millions de litres de vin : soit un rendement moyen à l’hectare de 45 hectolitres ou 4500 litres. La couleur majoritaire c’est le rouge à 90%, puis le rosé à 10%.

Le vin le plus connu de l’appellation Corbières Boutenac est la cuvée Romain Pauc du Chateau Voulte Gasparet. Ce domaine est dans la même famille depuis des générations. Le terroir des vignes de cette cuvée sont une curiosité géologique.

Source : CIVL