AOP Clairette de Bellegarde

AOP Clairette de Bellegarde

Origine et originalités :

La zone de production de l’appellation Clairette de Bellegarde est située à mi-chemin entre Nîmes et Arles, aux portes de la Camargue, plus précisément sur seulement quelques parcelles de la commune de Bellegarde dans le département du Gard (30) en Languedoc Roussillon. Cette appellation produit des vins blancs uniquement.

clairette de bellegarde

Cépage Clairette

Cépages :

La Clairette est le seul cépage autorisé. La Clairette était un cépage utilisé autrefois en Languedoc Roussillon pour produire le vermouth, cet apéritif à base de vin blanc dont les marques les plus connues sont : Cinzano, Martini ou Noilly-Prat. Sur d’autres appellations, elle entre notamment dans la composition de la Clairette de Die (seulement pour 25%). Ce cépage a été laissé pour compte car il est vigoureux et très fertile. Pour cela il nécessite une taille sévère et une vendange en vert qui permet d’abaisser son rendement.

Nature des sols :

Les sols sont à dominante sablonneux, siliceux et peuvent présenter de gros galets roulés charriés autrefois par le Rhône. Ces sols sont similaires à ceux de l’appellation Costières de Nîmes qui entoure l’aire d’appellation Clairette de Bellegarde.

Les Hommes et le Vin :

Seulement une poignée de vignerons produisent de la Clairette de Bellegarde. En 2009, 15 hectares ont été déclarés pour une production de 600 hectolitre (soit un rendement moyen de 40 hectolitres/hectare). Les vins blancs produits sont généralement secs et fruités et peuvent présenter une teneur un peu plus élevée en sucres. Les vins proposent souvent un nez de fleurs blanches avec des notes de pamplemousse et de pomme. En bouche, ce sont des vins peu marqués par l’acidité mais avec une légère amertume en finale qui est très rafraîchissante.

Tous les vins de l’appellation Clairette de Bellegarde en vente sur Midi-Vin.

Crédit photo : By JPS68 via photoshop (Ampélographie Viala et Vermorel) [Public domain], via Wikimedia Commons