Montpeyroux Toutes Caves Ouvertes

Dimanche 17 avril, Montpeyroux ouvre ses caves au grand public pour la septième année consécutive. Posée au pied du contrefort du Larzac et de la magnifique Séranne surmontée du célèbre pic Baudille, c’est l’occasion pour vous de découvrir cette appellation du Languedoc (depuis 1995) située à deux pas de Gignac.

image-3298
16 caves y travaillent la terre et vous pourrez vous faire une excellente idée sur les qualités indéniables qui ont fait la réputation de cette appellation à part entière.

Midi-Vin sera présent et ne manquera pas les nombreuses dégustations et explications de vignerons passionnés.
En attendant, nous vous proposons quelques dégustations effectuées lors des derniers événements dans la région où nous avions rencontré certains vignerons de l’appellation.

Le Domaine Alain Chabanon sur la commune de Lagamas, aux portes de Montpeyroux se distingue depuis de nombreuses années.
Les seize hectares du vignoble se situent autour des villages de Joncquières, Lagamas et Montpeyroux. Les vignes poussent sur des sols riches et caillouteux, parfaits pour élaborer des raisins de grande qualité.
8 vins composent la gamme dont un vin blanc liquoreux. L’Esprit de Font Caude, un assemblage entre la Syrah, le Mourvèdre et une pointe de Grenache est classé en AOC Coteaux du Languedoc Montpeyroux.

L’Esprit de Font Caude 2005
AOC Montpeyroux
Syrah – Mourvèdre – Grenache

La robe est noire, très dense.
Au nez, le vin s’ouvre sur des fruits noirs (mûre) et des notes de garrigue. A l’aération la myrtille vient s’ajouter à la mûre et des odeurs de sous-bois bien intégrées complètent l’analyse olfactive.
L’entrée en bouche est dense, puissante sur une très belle fraîcheur. L’élevage joue parfaitement son rôle, il apporte de la complexité et recadre un peu cette structure massive. La finale est cacaotée sur de beaux tanins et une belle longueur.

image-3299

Crédit photo: site web du domaine Chabanon

Ce vin n’est pas à sa maturité optimale d’après moi ; un carafage de deux heures est nécessaire pour l’apprécier à sa juste valeur et ceux qui le souhaitent peuvent le conserver en cave sans problème. A noter qu’il a été classé numéro 11 sur 100 des meilleurs rouges du Languedoc par la Revue des Vins de France juillet-août 2009.

Domaine d’Aupilhac -Le Carignan 2009
100% Carignan
Vin rouge

C’est la cuvée qui a fait la renommée de ce domaine. Lorsque Sylvain Fadat reprend les vignes de son père en 1989, il décide d’embouteiller un 100 % Carignan alors que ces vignes étaient vouées à l’arrachage. Voyant le résultat et le succès qui couronne cette première cuvée, il décide de garder ses Carignan pour le plus grand bonheur des passionnés !

Pas de notes animales au nez comme certains Carignan de la région mais des notes très fruitées et de l’humus/sous-bois remontent le long des parois, c’est très bon. C’est un cépage qui doit s’apprivoiser et qui parfois se referme totalement dans la bouteille ; pour le moment il est encore ouvert et pour avoir bu un 1989 du même domaine, je peux vous garantir que ce vin vieillit divinement !
La bouche est rectiligne, c’est souvent le cas avec les vins de ce domaine, un vin bien structuré et toujours très équilibré qui saura ravir les amateurs de bons Carignan !

Domaine d’Aupilhac – Le Clos 2009
Syrah – Grenache – Mourvèdre – Carignan
Vin Rouge

Le Clos du domaine d’Aupilhac c’est avant tout une question de temps ! Cette cuvée est en quelque sorte la réserve des Célestins d’Henri Bonneau à Châteauneuf du Pape pour les amateurs mais version domaine d’Aupilhac. Sylvain Fadat ne produit cette cuvée que lorsque le millésime lui laisse à penser qu’il pourra tirer le maximum de son terroir.

Certes la dernière cuvée Le Clos date de 1999 mais à cette époque la Cuvée La Boda arrivait aussi au domaine, un haut de gamme supplémentaire, qu’il fallait positionner. Pour ne pas lui faire de l’ombre, Sylvain avait décidé de laisser au repos Le Clos et de donner du temps à La Boda.
Une fois que tout était entré en place, l’envie de reprendre Le Clos en main lui a trotté dans la tête : 2009 s’annonçait comme le millésime parfait pour un retour en fanfare !

Le Clos c’est quoi ? Une sélection parcellaire rigoureuse des terroirs d’Aupilhac et des terroirs des Cocalières. Quelques rangs de vignes pour une vinification séparée, un élevage à part et un assemblage qui ne tire que le maximum des quelques barriques marquée « Le Clos ».
2009 c’est le retour de cette cuvée mais pas pour longtemps. Moins de 2000 bouteilles annoncées : Midi-Vin espère faire partie des heureux élus lors de l’allocation.

Midi-Vin avait eu la chance de déguster cette cuvée alors tout juste tirée des barriques au salon Millésime Bio 2011
Le premier nez est chocolaté, praliné. L’aération dévoile une grande profondeur, une grande complexité.
L’entrée en bouche est sur l’amande grillée, une grande complexité se dégage tout de suite sur le palais. Des notes de cacao et de sous-bois fusent au fur et à mesure de la rétro-olfaction, c’est riche, il y a de nombreux arômes. La longueur nous laisse le temps de l’analyse, on ne perçoit aucun tanin agressif, c’est très rond et équilibré là encore.
Un grand vin à boire lors des grandes occasions.

2010 verra naître une nouvelle cuvée « Le Clos ». Midi-Vin espère pouvoir en proposer à ses plus fidèles clients.

image-3300

Dégustation exceptionnelle prévue à Aupilhac…

Cette entrée a été publiée dans Actualité le par Romain.
À propos Romain

Etudiant DNO Montpellier diplômé en 2012 Diplômé OIV en 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *