Le couac de la vinification biologique européenne !

Alors que producteurs et consommateurs attendaient avec impatience que le projet de législation sur la vinification biologique européenne aboutisse, la Commission Européenne vient de jeter l’éponge !
N’ayant pas su fédérer les Etats membres sur les standards de la vinification biologique, le commissaire européen de l’agriculture et du développement durable a préféré retirer le projet de législation sur la vinification biologique européenne.
Après avoir expliqué les différences entre tous ces termes en « bio » (vinification bio, vin bio, agriculture bio), nous expliquerons pourquoi cette proposition de loi a capoté. Puis nous reviendrons sur l’importance et la nécessité de voir apparaître une législation claire et nette sur le vin bio.

Chateau Guéry en Minervois : la force de toute une famille

Je me souviens avoir démarré en 1998 avec la Cuvée tradition. Je n’avais qu’une seule cuvée, je prenais donc des risques limités. Porté par la magie de voir enfin notre domaine imprimé sur une étiquette, notre étiquette, je lance le viognier dans la foulée en 1999. En 2001 c’est au tour de la cuvée des Eolides.

Aujourd’hui notre gamme compte une dizaine de vins. Nos vignes ne sont pas traitées à l’aide de produits chimiques, mais nous ne sommes pas labellisés agriculture biologique car je pense que c’est avant tout un business énorme qui ne fait pas que du bien. Le consommateur aime ou pas le vin qu’il déguste. Mais je suis l’évolution de la chose attentivement.